BFM Business

Macron à la Station F: "Transformez notre pays, bousculez-le, changez-le"

Le président de la République a prononcé ce jeudi à Paris un discours pour l'inauguration de la Station F, le nouvel ensemble dédié aux start-ups et à l'innovation imaginé par Xavier Niel, devant des milliers d'entrepreneurs conquis.

Emmanuel Macron se trouvait ce jeudi soir à la Station F, le campus/incubateur géant de Xavier Niel, dans le 13e arrondissement parisien, pour son inauguration. Un événement taillé sur mesure pour un Président qui veut faire de la France une "start-up nation". Le chef de l'État, qui arborait fièrement un badge "French tech" et un grand sourire, a filé une métaphore qui a beaucoup amusé le public.

"Je dois vous faire une confidence. Il y a trois ans, j'avais promis à ma femme que j'arrêtais la politique pour devenir entrepreneur. À l'époque, Station F n'existait pas. J'ai commencé, j'ai essayé, puis progressivement, j'ai pivoté le business model. On a avancé en marchant. On me disait: 'tu es tout seul, tu n'as pas d'investisseurs, tu n'as pas de clients'. À la fin, on l'a fait. Ce que je suis en train de dire, c'est que ce qui nous rassemble ici aujourd'hui c'est cet esprit entrepreneurial, cette volonté de dire 'des gens ont voulu écrire ma vie, mais je décide autrement'. C'est ça être entrepreneur!" a-t-il déclaré sous des applaudissements nourris.

"Ne pas avoir honte" de gagner de l'argent

"Ce qui vous réunit ici, c'est une ambition incommensurable. Pas forcément de gagner de l'argent, même s'il ne faut pas en avoir honte, je l'ai dit et répété, et on me l'a souvent reproché", a rappelé le Président. Parce qu'outre la réussite pécuniaire, "si vous êtes rassemblés ici c'est parce que vous avez décidé d'écrire une nouvelle page pour la planète". Et de poursuivre sur ces succès qui devront profiter à tous: "Vous ne pourrez pas réussir seulement pour vous-même. Ce temps-là est fini."

Emmanuel Macron a ensuite rendu hommage au patron de Free, celui qui a eu l'idée de la Station F, qui en a financé et supervisé la conception. "Je veux saluer l'intelligence et la générosité de Xavier Niel. Il a compris que les gens qui ont réussi doivent donner un peu en retour", a déclaré le Président.

"Faites vibrer les murs"

Puis le chef de l'État s'est à nouveau adressé aux milliers d'entrepreneurs présents dans public: "Vous allez faire vivre cette gare", a-t-il prédit, à propos de la Halle Freyssinet, ancienne gare restée longtemps à l'abandon avant d'être entièrement rénovée pour devenir l'incubateur de start-up aujourd'hui inauguré. Et au-delà de faire vivre ce lieu, un Emmanuel Macron presque aussi enthousiaste que le soir du culte "c'est notre projet" a harangué les invités en ces termes: "Transformez notre pays, bousculez-le, changez-le, cette responsabilité vous l'avez autant que moi".

"Chers Xavier, chère Roxanne, toutes et tous qui ont travaillé à ce projet: longue vie, pleine réussite, faites vibrer les murs de Station F. Entrepreneurs is the new France, et ça commence ici avec vous", a-t-il conclu devant une foule visiblement conquise.

Nina Godart