BFM Business

Les aéroports de Mykonos, Santorin et Corfou sous pavillon allemand

Fraport a déboursé 1,2 milliard pour 14 aéroports.

Fraport a déboursé 1,2 milliard pour 14 aéroports. - Costas Metaxakis - AFP

Le gouvernement grec et l'Agence de privatisations (Hradf) ont signé lundi la cession de 14 aéroports régionaux à l'opérateur aéroportuaire allemand Fraport pour un prix de 1,2 milliard d'euros. Le consortium Fraport AG-Slentel Ltd associé avec la société grecque Kopelouzos aura droit "d'utilisation, de gestion et d'exploitation sur une durée de 40 ans" de ces aéroports, dont celui de Thessalonique, deuxième ville grecque dans le nord et des aéroports d'îles très touristiques, dont Mykonos, Santorin ou Corfou, selon un communiqué de l'Agence.

"La signature du contrat de cession de 14 aéroports régionaux est une évolution importante et un signe pour l'économie grecque qui gagne pas à pas la confiance des marchés et reprend la voie de la croissance", s'est félicité Stergios Pitsiorlas, président de l'Agence. Dans le cadre de l'accord sur le troisième prêt international consenti au pays en juillet, le gouvernement de gauche d'Alexis Tsipras s'est engagé auprès de ses créanciers à réaliser un ambitieux programme de privatisations comprenant la cession de ports, aéroports et autres biens immobiliers de l'État.

D. L. avec AFP