BFM Business

Le Vatican ferme 1.600 comptes bancaires suspects

Le Vatican assainit ses finances.

Le Vatican assainit ses finances. - -

Le pape François a confirmé la fermeture de comptes irréguliers ouverts à la Banque du Vatican. Il va aussi demander une enquête sur la perte de 15 millions d'euros liée à un investissement dans Lux Vide.

Le pape François veut remettre de l'ordre dans les finances du vatican. Lors de son retour de Jérusalem en début de semaine, dans l'avion, le Saint père est revenu sur la gestion de la Banque du Vatican, au cœur de nombreux scandales.

Il a confirmé la fermeture de 1.600 comptes irréguliers auprès de l'Institut pour les œuvres religieuses. C'est la première fois que le Vatican confirme la fermeture de ces comptes. Pour le pape, "c'est une bonne chose".

Mais François ne veut pas s'arrêter là. Il a également promis de mener une enquête sur la perte de 15 millions d'euros liée à un investissement dans la société de production Lux Vide. Cette société a été créée par Ettore Bernabei, membre influent de l'Opus Dei.

202 transactions suspectes

Mi-mai, l'autorité d'information financière du Saint-Siège (AIF) avait annoncé qu'en 2013, 202 transactions suspectes ont été signalées. "En 2013, nous avons adopté des mesures décisives pour renforcer le cadre légal et pour le faire fonctionner en pratique. 2013 a vu une institutionnalisation de la collaboration des autorités compétentes du Saint-Siège avec leurs contreparties étrangères, et une performance considérablement accrue pour contrôler de potentiels dysfonctionnements", s'était félicité René Brülhart, le directeur de l'AIF.

Par ailleurs, le Vatican a adhéré au réseau de surveillance financière Egmont Group. Ce réseau international informel d'intelligence financière vise à améliorer la coopération dans la lutte contre le blanchiment d'argent. Il regroupe plusieurs pays, Tracfin représente la France au sein de ce réseau.

D. L.