BFM Business

Le niveau de factures impayées entre entreprises repart nettement à la baisse

Après trois semaines de stagnation, la proportion de factures impayées baisse de 3 points à 26% au 29 juin, selon notre dernier tracker Sidetrade - BFM Business sur les retards de paiement des entreprises.

La lente décrue dans les retards de paiement observée depuis quelques semaines semble enfin s'accélérer, selon la nouvelle édition de notre tracker sur les retards de paiement des entreprises*, publié semaine après semaine et réalisé par Sidetrade pour BFM Business.

La proportion des factures impayées de plus de 10 jours au 29 juin perd 3 points à 26%, soit une croissance de +35% par rapport à la période précédant la crise (contre +52% une semaine plus tôt). Rappelons qu'avant la crise, cette proportion était de 19% et qu'au plus fort du confinement, il était monté à 38%. 

En une semaine, la baisse des impayés a libéré 21 milliards de cash-flow pour les entreprises.

Toujours de fortes disparités

Pour autant, les disparités restent fortes selon les secteurs. L’industrie manufacturière reste en tête du podium des secteurs les moins touchés (16% de factures impayées à 10 jours). On retrouve ensuite le secteur "information, communication et technologie", avec un taux de 22%. Le secteur de la construction complète le podium avec lui aussi un ratio de factures impayées de 22%.

Le trio des secteurs les plus impactés ne varie pas, mais tous voient leur situation s’améliorer. Le secteur le plus touché reste l’agroalimentaire, avec un taux d'impayés de 51%, en amélioration de 2 points. Après une nouvelle dégradation la semaine précédente, le secteur "finance, assurance et immobilier" voit sa situation s’améliorer de 4 points à 41% devant le secteur "loisirs, voyage, tourisme" (-2 points à 32%).

Repli général en Europe

Le repli des impayés en France est observé dans tous les pays surveillés. Le Royaume-Uni enregistre la plus forte baisse (-4 points à 32%). Les Pays-Bas sont le seul pays à présenter, depuis la semaine précédente, un taux d’impayé légèrement inférieur à sa moyenne pré-pandémie (15%).

Rappelons que notre outil est en libre accès pour l’ensemble des décideurs du privé et des pouvoirs publics et sera publié chaque semaine sur le site de BFM Business. Vous pouvez également suivre en direct l'évolution de la courbe sur cette page pays par pays.

*Le tracker Sidetrade – BFM Business restitue, semaine après semaine, l’évolution des comportements de paiement de plus de 3,7 millions d’entreprises au sein de six pays européens (France, Royaume-Uni, Espagne, Italie, Belgique, Pays-Bas). Sidetrade a analysé, depuis le 1er janvier 2020, plus de 26 millions de factures totalisant 54 milliards d’euros de transactions inter-entreprises. 

Olivier Chicheportiche