BFM Business

Le gouvernement tiendra face à la grève de la SNCF, affirme Le Maire

Bruno Le Maire assure: "Nous tiendrons".

Bruno Le Maire assure: "Nous tiendrons". - Christophe Archambault - AFP

Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, assure que quelle que soit la durée de la grève, "nous tiendrons".

Face à la grève annoncée à la SNCF, le gouvernement ne lâchera rien. "Nous tiendrons" a affirmé le ministre de l'Économie et des Finances au micro de l'émission "Questions politiques" sur France Inter, en réponse à la question: "quelle que soit la durée de la grève, vous tiendrez?".

Car Emmanuel Macron et son Premier ministre ont toutes les raisons de tenir. Plus le rapport de force durera, plus le gouvernement a des chances de gagner la bataille. En effet, l'unité syndicale actuelle n'est que de façade. La CFDT et l'Unsa sont traditionnellement plus ouverts au dialogue. De son côté, Sud-Rail a déclaré qu'il souhaitait que les salariés grévistes de la SNCF décident, lors d'une assemblée générale le 4 avril, s'ils gardent le calendrier de grève (2 jours sur 5 pendant trois mois) ou s'ils préfèrent une grève reconductible. D'ailleurs, selon Le Parisien, le spectre d'un flop se profile le 22 mars. "Si nous atteignons 20.000 manifestants à Paris, nous considérerons la manif comme un succès", a confié au quotidien un syndicaliste.

"Il faut donner sa chance à la discussion"

Bruno Le Maire a fustigé la tenue d'une grève "en préalable" à la conclusion des discussions en cours. Disant "penser aux usagers" et rappelant que la suppression du statut des cheminots ne s'appliquerait qu'"aux nouveaux cheminots et pas aux anciens", le ministre a affirmé qu'il ne cachait ni son "étonnement" ni sa "surprise" devant les appels à la grève annoncés "alors que les discussions ne sont pas achevées". "Il faut donner sa chance à la discussion" a-t-il plaidé.

Le ministre a assuré que la question de la dette de la SNCF serait sur la table des discussions, sans dire précisément si l'État était prêt à la reprendre à son compte, tout ou partie. "Si je vous le disais, je serais un piètre négociateur" a-t-il fait valoir.

D. L.