BFM Business

Le gouvernement prévoit de consacrer 4 milliards d'euros à la lutte contre le Covid-19

Selon le quotidien Les Echos, cette somme permettrait de financer la réalisation de près de 25 millions de tests et de vacciner 35 millions de personnes.

Une hausse à la hauteur des enjeux. Selon Les Echos, le budget dévolu en 2021 aux dépenses d’assurances maladie atteindra 222 milliards d’euros. C’est 10,8% de plus que le montant prévu dans l'objectif national des dépenses d'assurance maladie de 2019. La crise sanitaire est passée par là. Déjà pour cette année, le budget prévu (205,3 milliards d’euros) est loin d'avoir été suffisant. Le quotidien économique évoque un dépassement attendu de 10 milliards d’euros.

Pour 2021, une part importante de l’augmentation prévue devra servir à financer le programme de lutte contre le Covid-19. Au total, le gouvernement prévoit d’y consacrer 4 milliards d’euros. La moitié de cette somme servirait à financer la réalisation de quelque 25 millions de tests, soit en moyenne 500.000 tests par semaine. Un niveau inférieur de moitié donc au rythme actuel.

1,5 milliard d'euros pour vacciner 35 millions de Français

Pour le moment, les tests considérés comme fiables coûtent cher à l’assurance maladie. Les PCR qu’on utilise aujourd’hui reviennent à 73,59 euros l’unité. Les tests antigéniques devraient eux normalement coûter deux fois moins cher. Pour la campagne massive de vaccination qui devrait débuter en 2021, le gouvernement a prévu de dépenser près de 1,5 milliard d’euro. Le conseil scientifique préconise en effet de vacciner 35 millions de personnes. Et le coût de revient d’une vaccination, sur la base du prix des millions de doses qui ont déjà été précommandées, se situerait entre 40 et 45 euros par personne.

Pour autant, de nombreuses questions demeurent qui rendent ces prévisions budgétaires très aléatoires. La France aura-t-elle reçu l’an prochain suffisamment de doses pour vacciner 35 millions de Français. Et si c’est le cas, les volontaires seront-ils assez nombreux ?

Pierre Kupferman
https://twitter.com/PierreKupferman Pierre Kupferman Rédacteur en chef BFM Éco