BFM Business

Le Français Benoît Coeuré prend du galon à la BCE

Le Français Benoît Coeuré devient le principal représentant de la BCE vis-à-vis des autres instances européennes.

Le Français Benoît Coeuré devient le principal représentant de la BCE vis-à-vis des autres instances européennes. - -

Membre du directoire de la Banque centrale européenne, le Français va également devenir "top négociateur" avec les autres instances européennes. Sa collègue allemande prend elle aussi de nouvelles responsabilités.

Encore une vaste réorganisation au sein de de la Banque centrale européenne, après celle liée au départ de l'Allemand Jörg Asmussen de l'institution. Selon Reuters ce 4 février, le Français Benoît Coeuré, déjà membre du directoire de la BCE, va en devenir le principal représentant dans les négociations avec les instances européennes.

L'Allemande Sabine Lautenschläger, ex-vice-présidente de la Bundesbank qui avait lâché ce poste pour remplacer son compatriote, assumera elle aussi de nouvelles responsabilités. Elle prendra la vice-présidence du Mécanisme de supervision unique (MSU), l'outil de supervision des banques systémiques européennes.

Benoît Coeuré conserve les opérations de marché

Jörg Asmussen a annoncé en décembre 2013 son départ de la BCE pour rejoindre le gouvernement de coalition d'Angela Merkel. Il était membre du directoire de l'institution de Francfort depuis deux ans d'exercice, en charge des relations internationales et européennes.

Il avait notamment joué un rôle important dans la mise en place des piliers de l'union bancaire européenne. A l'annonce de sa défection, le président de la BCE Mario Draghi avait exprimé ses regrets via Twitter, louant une "aide précieuse dans l'élaboration de la politique monétaire. Il va personnellement me manquer", avait ajouté l'argentier européen.

Benoît Coeuré hérite de ce nouveau poste tout en conservant les opérations de marché. Peter Praet conserve la direction générale des questions économiques et continuera de ce fait à faire une proposition sur les taux directeurs au début de chaque réunion mensuelle de politique monétaire. Le vice-président de la BCE, Vitor Constancio reste en charge de la politique macroprudentielle et de la stabilité financière.

N.G. avec Reuters