BFM Business

La zone euro n'est clairement pas en déflation, selon Draghi

Mario Draghi estime que la zone euro n'est pas clairement en déflation.

Mario Draghi estime que la zone euro n'est pas clairement en déflation. - -

Le président de la Banque centrale européenne a estimé, ce 27 février, que la zone euro n'était pas clairement en déflation. Il maintient ainsi le doute sur la possibilité d'une action sur les taux de la BCE.

Le suspens est maintenu sur une éventuelle opération sur ses taux directeurs de la BCE. A l'occasion d'un dîner à la Bundesbank ce 27 février, le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, a semblé n'avoir pas tranché.

La zone euro n'est clairement pas en déflation, mais la Banque centrale européenne reste vigilante sur les risques potentiels pour la stabilité des prix et se tient prête à agir si nécessaire, a-t-il déclaré.

Alors qu'une réunion monétaire se tient la semaine prochaine, Mario Draghi a constaté que les ménages européens continuaient à consommer, alors qu'il est typique qu'ils reportent leurs achats en cas de déflation.

Les prix de l'énergie en cause

"Avec un taux d'inflation moyen de 0,8% dans la zone euro, nous ne sommes clairement pas en déflation. De plus, les anticipations d'inflation dans la zone euro sur le moyen et le long terme restent solidement ancrées en ligne avec notre objectif d'un taux d'inflation maintenu en dessous de mais proche de 2%", a-t-il poursuivi.

Mario Draghi, a pourtant estimé par le passé que la "zone de danger" se situait sous 1% d'inflation. Mais selon lui, c'est aujourd'hui la baisse des prix de l'énergie qui contribue à la décélération de l'inflation.

N.G. avec Reuters