BFM Business

La troïka part satisfaite de ses discussions avec Athènes

La troïka reviendra ensuite fin septembre à Athènes.

La troïka reviendra ensuite fin septembre à Athènes. - -

Les experts de l’Union européenne, du FMI et de la Banque centrale européenne ont quitté la Grèce ce lundi 6 août. Ils ont estimé que leurs discussions avec Athènes a permis "des progrès" concernant l’assainissement des finances publiques grecques.

La troïka quitte Athènes satisfaite. "Les discussions se sont bien déroulées, nous avons fait de bons progrès", s'est réjouit Poul Thomsen, le chef de la mission du FMI en Grèce, juste avant son départ, ce lundi 6 août.

Depuis quinze jours, les experts de la troïka (FMI, Banque centrale européenne et Union européenne) ont pressé le gouvernement grec d'adopter de nouvelles mesures de réduction des dépenses publiques. Des efforts qu’Athènes a accepté de consentir: "Il y a eu un accord global sur la nécessité de renforcer les efforts pour atteindre les objectifs", a ainsi déclaré la troïka dans un communiqué.

Le pays doit désormais mettre en place un plan de rigueur de 11,5 milliards pour 2013 et 2014. La Grèce va ainsi devoir tailler dans les salaires et les retraites de ses fonctionnaires. L’adoption de ces mesures est un prérequis nécessaire pour débloquer une tranche du plan de sauvetage à la Grèce de 31,5 milliards d’euros, en septembre prochain.

La troïka reviendra en septembre

Mais, pour le moment, seule une partie des économies a été finalisée. Le gouvernement envisage d'approuver le reste d’ici un mois, avant la réunion de l’Eurogroupe. L'exécutif va ainsi élaborer dans les prochains jours les détails du programme réclamé par les experts de la troïka. Athènes leur adressera un rapport à ce sujet d'ici la fin de la semaine. La troïka reviendra ensuite en septembre à Athènes pour poursuivre les discussions et évaluer les progrès accomplis par la Grèce.

Dorothée Balsan et BFMbusiness.com