BFM Business

L'armée veut recruter des profils très variés

La Défense sera le premier recruteur de France l'an prochain

La Défense sera le premier recruteur de France l'an prochain - Lionel Bonaventure-AFP

Depuis les attentats terroristes, les centres de recrutement de l'armée connaissent un afflux de candidatures. Cela tombe bien: l'année prochaine, l'armée sera le premier recruteur de France avec pas moins de 24.000 postes à pourvoir contre 16.000 en 2015.

Est-ce la conséquence des événements terroristes de ces derniers jours et de la priorité donnée par François Hollande à la sécurité? En tout cas, les centres de recrutement de l'armée affirment connaître une affluence record: pas moins de 1.500 candidats par jour, soit trois fois plus qu'à l'ordinaire. 

Cela tombe bien. Cette année, l'armée, plus particulièrement celle de Terre, a besoin de 16.000 personnes, essentiellement pour remplacer des fins de contrats et des départs en retraite (près de 15.000 par an). 

Et l'an prochain, selon les chiffres transmis aux députés à l'occasion du récent examen du budget de la défense, l'armée sera de loin le premier recruteur de France et devrait embaucher 24.000 personnes. Il s'agit en majorité de contrats courts (2 à 5 ans) mais qui peuvent être renouvelés. 

Menaces terroristes

Ce chiffre peut sembler paradoxal dans la mesure où les effectifs de la Défense sont à la baisse depuis des années (271.000 personnes en 2015, soit 54.000 en moins depuis 2008). Et cela devait continuer en 2016 puisque la loi de programmation militaire (LPM) votée au début du quinquennat Hollande prévoyait encore 18.5000 suppressions de postes dont 7.500 l'an prochain. 

En fait, ces suppressions n’auront pas lieu. Il y aura même 2.300 créations de postes. Cela fait suite à la décision du chef de l’Etat de renforcer les moyens militaires après les attentats et la menace terroriste liée à Daesh. 

Musiciens et spécialistes de cybersécurité 

Quels types de profil veut recruter l’armée? Des militaires évidemment, mais pas que. Il y actuellement 63.000 civils au ministère de la Défense pour 207.000 militaires pur jus.

Et au total, au sein des forces armées françaises, on compte près de 300 métiers différents. L’an prochain, le ministère de la Défense a par exemple prévu de recruter plusieurs centaines de spécialistes de cybersécurité. Mais elle va aussi rechercher quelques musiciens.... 

Les biffins se rebiffent

L’essentiel des recrutements concerne l’armée de Terre. C’est normal puisque c’est elle qui est la plus mobilisée, ne serait-ce qu’en France où elle doit affecter jusqu'à 10.000 hommes comme depuis ces derniers jours à la surveillance des lieux publics dans le cadre de l'opération Sentinelle

Et elle doit aussi fournir le gros des effectifs des opérations extérieures, les fameuses OPEX (8.000 hommes engagés actuellement sur 13 théâtres d'opérations).

Voici quelques années, l’armée de Terre passait pour ringarde face aux aviateurs exhibant leurs nouveaux Rafale et aux marins fiers de leurs sous-marins et de leur porte-avion nucléaire. Aujourd’hui, les biffins se rebiffent. 

P.C