BFM Business

L'armée allemande refuse la livraison d'Airbus A400M à cause de problèmes de sécurité

L'Allemagne a refusé la livraison de deux A400M

L'Allemagne a refusé la livraison de deux A400M - Christophe Gateau / dpa / AFP

Pour justifier ce refus de livraison, l'armée allemande a pointé des problèmes de sécurité sur le système des hélices. Un coup dur pour l'avion militaire d'Airbus, déjà plombé par des problèmes techniques récurrents.

L'armée allemande a refusé la livraison de deux avions A400M invoquant des problèmes de sécurité notamment sur le système des hélices, a-t-elle annoncé ce mercredi, alors que cet avion de transport militaire d'Airbus a déjà connu d'importants surcoûts et retards.

"La Bundeswehr a décidé de ne pas accepter les deux A400M qui devaient être livrés", a-t-elle indiqué dans un communiqué. "La sécurité de nos soldats et soldates dans l'usage quotidien de l'A400M est la priorité absolue", a-t-elle ajouté.

Problèmes et retards à répétition

Des problèmes techniques récurrents ont plombé cet appareil militaire développé conjointement par la Belgique, la Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne, le Luxembourg, l'Espagne et la Turquie.

Des tests de routine ont révélé sur certains des 31 appareils déjà livrés à l'armée de l'air allemande que les 24 écrous sur chaque hélice "n'avaient pas tous le couple de serrage prévu", selon la même source. "Si ces problèmes ne sont pas identifiés et corrigés, ils peuvent causer des dommages structurels à l'hélice et à l'arbre d'hélice", a affirmé l'armée.

Des inspections supplémentaires sont nécessaires sur les moteurs, les points où les moteurs sont attachés aux ailes, ainsi qu'à d'autres endroits des avions. En juin, l'avionneur européen s'était entendu avec les sept nations clientes de l'A400M sur une révision du contrat avec entre autres un nouveau calendrier de production et de nouvelles conditions financières. Dix-sept exemplaires d'A400M ont été livrés en 2018 contre 19 en 2017.

P.L avec AFP