BFM Business

Hollande: "C'est pour les classes moyennes que nous devons maintenant baisser les impôts"

François Hollande s'exprimait ce 6 mai sur BFMTV et RMC

François Hollande s'exprimait ce 6 mai sur BFMTV et RMC - -

Le Président de la république, qui s'exprimait ce 6 mai sur BFMTV et RMC, est revenu sur son action en matière de chômage et pour la compétitivité. Il a aussi évoqué les mesures fiscales à venir.

"Je n'ai pas suffisamment dit que la situation était grave" en arrivant à l'Elyséee, a reconnu François Hollande sur BFMTV et RMC ce 6 mai. "Un point n'a pas été suffisamment souligné, c'est la dégradation de la compétitivité", a ajouté le chef de l'Etat. "La France a failli déposer son bilan", a-t-il lancé.

Sur le chômage, il a concédé que sa promesse d'inverser la courbe du chômage était une erreur. " Ce n'est pas encore le cas, nous avons réussi à le stabiliser, mais pas l'inverser". "La baisse du chômage est mon obsession, mon combat".

Le chef de l'Etat a ensuite réfusé de considérer qu'il a changé de politique économique avec le pacte de responsabilité en janvier dernier. " J'ai accéléré" a-t-il dit en réponse.

"Les Français se disent, 'pourquoi fait-on tant d'effort?'. On va aller encore plus vite", a-t-il répondu. "Dès 2014, nous allons prendre une mesure supplémentaire pour les salariés modestes".

"Dès septembre, il y aura une amélioration du barème de l'impôt" pour que les salariés modestes ne paient pas plus d'impôt comme ce fut le cas l'an dernier, a affirmé le Président.

Il est revenu sur les mesures fiscales votées l'an dernier. " Les catégories moyennes ont le sentiment de payer pour tous. C'est pour cette catégorie là que nous devons faire des efforts maintenant".

|||sondage|||1847

P.C