BFM Business

Paralysie du site des impôts: "3 millions connexions en moins d'une demi-heure" explique Darmanin

Lundi soir, le site internet des impôts a rencontré des difficultés techniques face à une affluence exceptionnelle de contribuables désirant déclarer leurs revenus. Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, est revenu sur l'origine de ce bug à l'antenne de BFMTV.

Hier soir, le site impôt.gouv a connu une affluence exceptionnelle. "Il y a eu plus de 3 millions de connexions en moins d'une demi-heure hier soir à partir de 21 heures", explique Gerald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, sur BFMTV.

"Peut être l'effet du soleil de ce week-end où les Français n'ont pas rempli leur déclaration mais aussi le fait qu'il y a beaucoup de gens désormais qui sont dématérialisés. Il y a donc eu un petit problème de maintenance sur le site internet", poursuit-il.

Lundi soir, nous étions à 24 heures de l'échéance pour déclarer ses revenus pour les résidents des départements allant du numéro 50 (Manche) à ceux des Outre-Mer, comprenant donc les départements densément peuplés de l'Ile-de-France.

Le site fonctionne de nouveau normalement. "Tout cela a été rétabli dans la nuit, je remercie les agents publics qui ont travaillé", continue le ministre.

"Mais pour faire laisser aux Français ce mauvais goût administratif derrière eux (..) on a laissé 48 heures, jusqu'à jeudi minuit, pour déclarer ses impôts", a ajouté Gérald Darmanin.

Le site internet de l'administration fiscale héberge beaucoup de données fiscales sensibles. Il est donc très sécurisé et a réagi comme s'il était victime d'une attaque informatique. "Lorsqu'il y a eu plus de 3 millions de connexions, le système informatique s'est protégé et a mis de côté le fonctionnement qui est habituel", explique le ministre. Aucune donnée n'a été perdue.

Selon un décompte sur le site impôts.gouv.fr datant de dimanche soir, plus de 21,5 millions de personnes avaient déclaré leurs revenus en ligne.