BFM Business

5 millions de foyers seront éligibles à la prime d'activité

Édouard Philippe a précisé dans une interview aux Echos que 5 millions de foyers seront éligibles à la prime d'activité en 2019, contre 3,8 millions aujourd'hui. À peine plus de la moitié des travailleurs au Smic auront droit à cette prestation.

"Le salaire d'un travailleur au Smic augmentera de 100 euros par mois dès 2019." Cette mesure annoncée par Emmanuel Macron le 10 décembre, pour répondre aux revendications des gilets jaunes, manquait de clarté sur son contenu. S'agissait-il d'un mélange entre des baisses de cotisations et une hausse de la prime d'activité? L'augmentation de la prime d'activité seulement? Même les ministres donnaient des sons de cloches différents sur les plateaux de télévision. Dans une interview aux Echos ce lundi, Édouard Philippe a remis les pendules à l'heure:

"L'engagement du président passera par une hausse massive de la prime d'activité. [...] La prime sera versée pour compléter le salaire de janvier et atteindre ainsi la hausse de 100 euros." Autrement dit, ces 100 euros nets correspondent à la fois à la revalorisation automatique du Smic de 1,5% en janvier et l'augmentation de la prime d'activité.

55% des Smicards éligibles

Le hic est que tous les Smicards ne sont pas éligibles à cette prime, versée selon la situation familiale et fiscale du foyer, autrement dit l'ensemble des revenus perçus. Actuellement, seuls 40% des personnes au salaire minimum y ont droit. "Cela peut paraître étonnant, mais 1,2 million de salariés autour du Smic se trouvent dans les 30% des foyers Français les plus aisés", a expliqué le Premier ministre. 

En revanche, "cette réforme va bien au-delà des personnes qui sont juste au Smic", a-t-il souligné. Si 1,7 million de personnes sont au salaire minimum, 3,8 millions de foyers perçoivent la prime d'activité. Cette dernière sera élargie à 5 millions de foyers en 2019, a annoncé Édouard Philippe, et devrait concerner un peu plus de la moitié des Smicard (55%). Les fonctionnaires et les indépendants aussi y ont droit. Elle sera versée le 5 février au titre du mois de janvier, si les CAF sont prêtes...

"Tous les salariés célibataires sans enfant auront 100 euros de plus jusqu'à 1560 euros net de revenus. Avec un enfant, une mère célibataire [...] pourra percevoir la prime jusqu'à 2000 euros de salaire. Un couple de deux enfants, dont l'un gagne le Smic et l'autre 1750 euros, verra ses revenus augmenter de 200 euros", a détaille le chef du gouvernement.

1 à 1,5 milliard d'euros d'économies

Les travailleurs bénéficieront également l'année prochaine de la défiscalisation (impôts et cotisations sociales) des heures supplémentaires. Cela leur permettra de gagner en moyenne 400 euros de plus par an, selon les calculs du gouvernement. Par ailleurs, la prime défiscalisée jusqu'à 1000 euros, pourra être versée jusqu'au 31 mars par les employeurs, sur la base du volontariat, et seront concernés les salariés jusqu'à 3600 euros net par mois.

Enfin, en ajoutant à cela l'annulation de la hausse de la CSG pour les retraités ne faisant pas partie des 30% les plus aisés, la facture doit "coûter de l'ordre de 10 milliards d'euros", a confirmé Édouard Philippe. L'essentiel sera financé par le déficit, qui passera de 2,8% à 3,2% du PIB. Pour le reste: "Nous prenons une série de mesures, sur les entreprises et sur les dépenses, de l'ordre de 4 milliards" d'euros, a indiqué le chef du gouvernement.

Ces mesures se décomposent en 1 à 1,5 milliard d'euros d'économies sur la dépense publique, 1,8 milliard d'euros grâce au gel de la baisse de l'impôt sur les bénéfices pour les entreprises ayant plus de 250 millions d'euros de chiffre d'affaires, 500 millions d'euros grâce à la taxe GAFA et 200 millions d'euros en réduisant la "niche Copé".

Jean-Christophe Catalon