BFM Business

VIDEO - Montebourg: "Nous attendons des actes en contrepartie de la part des patrons"

Arnaud Montebourg estime que c'est aux patrons d'agir maintenant pour participer au redressement économique.

Arnaud Montebourg estime que c'est aux patrons d'agir maintenant pour participer au redressement économique. - -

Invité de BFMTV, le ministre de l'Economie a fait un point sur les actions du gouvernement en terme d'allégement de la fiscalité pour les entreprises. Il estime que c'est maintenant aux patrons d'agir, notamment sur le plan des créations d'emplois.

Ce dimanche 29 juin, 8 organisations patronales lancent "un cri d'alarme" pour réclamer au gouvernement la mise en oeuvre rapide des aides promises aux entreprises.
Invité de BFMTV ce même jour, Arnaud Montebourg s'étonne de leur démarche. "On n’a jamais autant entendu parler les patrons que maintenant, je ne les ai jamais entendu sous Sarkozy", tance le ministre de l'Economie et du Redressement productif.

Il tient à rappeler l'action de son gouvernement qui, selon lui, a mis en place des baisses d'impôts. "Nous avons fait une chose historique" met-il en avant, notamment au travers du crédit impôt compétitivité, qui "concerne des centaines de milliers d'entreprises".

"Nous sommes en train de voter des baisses de prélèvement. Je ne comprends pas (la réaction des patrons, ndlr). Les partenaires sociaux disent aussi que c’est incompréhensible", déclare le ministre. 

"Mardi prochain, vont être votés un certain nombre de mesures, dont des baisses d’impôts et des cotisations prélevées sur les salaires. Il y a des actes, il faut continuer", met-il en avant.

Un pacte de confiance avec les entreprises

Le ministre de l'Economie estime donc que le gouvernement a fait sa part du travail et il attend donc les contreparties du côté des patrons. "Nous avons besoin des entreprises pour retrouver la force économique et pour réembaucher, nous avons fait un pacte de confiance avec eux", explique Arnaud Montebourg.

"Mais nous sommes en droit d’avoir des actes. Je lance un appel au patronat, que font les patrons ?", lance le ministre.

"Il faut que l’on s’unisse autour du redressement de l’économie, nous attendons des actes en contrepartie de la part des patrons", prévient Arnaud Montebourg.

C.C.