BFM Business

Valls: "nous prendrons une mesure forte" pour les retraités modestes

Manuel Valls a confirmé un geste à l'attention des retraités ayant des pensions modestes.

Manuel Valls a confirmé un geste à l'attention des retraités ayant des pensions modestes. - -

Le Premier ministre a, ce jeudi 24 avril lors d'un déplacement en Eure-et-Loir, confirmé que le gouvernement envisage une mesure à destination des retraités les plus modestes.

Manuel Valls assure le service après-vente. Ce jeudi 24 avril, le Premier ministre a, à l'occasion d'un déplacement en Eure-et-Loir, déclaré que le gouvernement prendra "une mesure forte" pour les retraités les plus modestes, au lendemain de la présentation du programme de stabilité.

Il a affirmé vouloir répondre "à une demande du groupe socialiste", mais aussi de "tous les parlementaires". "Nous voulons répondre aux inquiétudes des Français dans ce domaine".

La veille, le ministre des Finances et des Comptes publics, Michel Sapin avait indiqué que cette option était "sur la table". Ce qu'a également laissé entendre, ce jeudi matin, la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine.

Concernant les fonctionnaires il a rappelé que les mesures de revalorisation des salaires profitant aux petits fonctionnaires concerneront "1,6 million d'agents soit 30% de la fonction publique". Manuel Valls a aussi indiqué qu'une "clause de revoyure" serait introduite pour revenir éventuellement dans les prochaines années, en fonction de la croissance économique, sur le gel du point d'indice des fonctionnaires.

L'impact du pacte de responsabilité

Manuel Valls a par ailleurs indiqué miser sur le pacte de responsabilité pour redresser la France. "Le pacte de responsabilité c'est du concret pour les entreprises mais aussi pour les salariés", a ainsi déclaré le Premier ministre, rappelant les mesures fiscales déjà prises par le gouvernement. "Nous serons très exigeants et vigilants dans la mise en oeuvre du pacte", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre s'est exprimé après avoir visité, ce jeudi, l'entreprise Sacred, spécialisée dans le caoutchouc, et bénéficiaire du Crédit d'Impôt Compétitivité Emploi (CICE). Il a, à ce titre, indiqué que le montant du crédit d'impôt pour cette entreprise a été de 280.000 euros en 2013 et sera de 400.000 euros pour 2014.

Accompagné du ministre du Travail François Rebsamen, il a effectué ce déplacement au lendemain de la présentation du programme de stabilité, et, surtout, à la veille de la publication des premiers chiffres du chômage pour le gouvernement Valls.

Mercredi, le ministre des Finances et des Comptes publics Michel Sapin a indiqué que le gouvernement s'attend à ce que les nouvelles baisses de charges de 10 milliards d'euros inscrites dans le pacte de responsabilité, génèrent 0,6 point de PIB et créent 200.000 emplois supplémentaires. Ces créations de postes s'ajouteraient ainsi au 300.000 emplois que le CICE est censé créer.

Julien Marion