BFM Business

Santé: passer la nuit à l'hôtel plutôt qu'à l'hôpital?

Les chambres d'hôpitaux ne serviront plus à garder les patients après des opérations mineures.

Les chambres d'hôpitaux ne serviront plus à garder les patients après des opérations mineures. - Jeff Pachoud - AFP

Le rapporteur du budget de l'assurance maladie avait suggéré l'idée que l'Etat devrait couvrir les frais d'hôtel des patients après une opération. Un système qui permettrait de faire d'importantes économies à la branche santé. La commission des Affaires sociales de l’Assemblée avait proposé d’expérimenter ce dispositif, les députés ont voté l'amendement ce vendredi.

Pour faire des économies, les hôpitaux pourraient vous envoyer en convalescence... à l'hôtel. Le député PS Olivier Véran, rapporteur de la section assurance maladie du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) à l'Assemblée nationale, estime ainsi que passer la nuit à l'hôtel plutôt qu'à l'hôpital, après une opération, pourrait faire passer les frais de 1250 à 50 euros pour l'Etat.

Une piste à l'étude alors que le PLFSS, présenté vendredi dernier à l'assemblée, prévoit des économies de 3,2 milliards d'euros, et que le secteur de la santé est mis à contribution. 

L'hôtel hospitalier pour les suivis de chirurgie ambulatoire

Le gouvernement compte notamment sur le développement de la chirurgie ambulatoire, où le patient peut retourner chez lui sans passer de nuit à l'hôpital après certaines opérations mineures.

Cette formule pose un problème pour les patients qui habitent loin des hôpitaux. Ils doivent alors passer la nuit dans des hôtels hospitaliers, qui ont été créés près des hôpitaux… Mais dans ce cas, c'est à eux de régler la note.

Olivier Véran propose que l'Etat finance ces hôtels: le fonds d'investissement régional servirait à mettre en place les structures, et l'Assurance maladie rembourserait les nuits aux patients. Ces hôtels hospitaliers bénéficieraient notamment de la présence d'une infirmière 24 heures sur 24.

Déjà deux "hospitels" en France

Une équipe de BFMTV a suivi une jeune fille, à Paris pour deux jours, qui a choisi de séjourner à l'hôpital de l'Hôtel-Dieu avec sa mère. Cet hôtel est installé depuis 22 ans au sein même de l'hôpital. Pour une nuit, elles dépenseront 74 euros de leur poche, alors qu'une journée d'hospitalisation peut coûter jusqu'à 1.500 euros à la Sécurité sociale. 

Pour la jeune fille, ce système est "pratique" car sa chambre est proche de ses lieux d'examens. Autre atout, "c'est mieux qu'une chambre de malade, le cadre n'est pas le même", "on se sent normal", témoigne-t-elle. En venant dans cet "hospitel", la jeune fille peut aussi séjourner avec sa mère, chose qui n'aurait pas été possible dans un hôpital classique. 

J.S et A.-L. B.