BFM Business

Pierre Moscovici : "la baisse du taux du livret A ne serait pas mauvaise pour l'économie"

PIerer Moscovici, ministre de l'Economie et des Finances

PIerer Moscovici, ministre de l'Economie et des Finances - -

Le ministre de l'Economie était l'invité d'Europe 1 ce 23 juin. Questionné sur une éventuelle baisse du taux du Livret A au 1er août, il a refusé de donner davantage de précision, s'engageant toutefois à maintenir le pouvoir d'achat du placement favori des Français.

Le taux de rémunétation du Livret A, actuellement de 1,75%, baissera-t-il à nouveau en août pour suivre la faible inflation en France ?

Vendredi 21 juin, Christian Noyer, le gouverneur de la Banque de France (BdF), évoquait "probablement un nouveau mouvement" à la baisse sur le taux cet été. "On verra ce que seront les chiffres de l'inflation, mais probablement, logiquement, on devrait avoir sans doute un nouveau mouvement", ajoutant toutefois qu'il était "trop tôt pour en parler" puisque le niveau d'inflation n'est pas encore connu.

Ce dimanche 23 juin, sur Europe 1, Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie et des Finances, a refusé de confirmer cette baisse. Mais il a lancé :"une baisse ne serait pas mauvaise pour l'économie". Façon pour le ministre de dire que plus le coût de l'argent déposé sur ces livrets était bas, plus cela était favorable à certains agents économiques comme les banques ou les organismes de logment social en cette période de stagnation de l'activité. Et qu'une faible inflation était également bonne pour l'économie.

Mais Pierre Moscovici a voulu rassurer dans le même temps les épargnants. " Je veux que le pouvoir d'achat du Livret A soit préservé", a-t-il affirmé. Toute la question désormais est de savoir si le taux descendra à 1,25%, ce qui devrait être la logique. Où si le gouvernement limitera la baisse à 1,50% pour que le placement garde encore de l'intérêt.

Collecte nette en baisse

En tout cas, la collecte nette du Livret A a baissé de 60% en mai par rapport à 2012 selon les chiffres publiés, vendredi 21 mai, par la Caisse des dépôts.

Le total des encours s'élevait, fin mai, à 290 milliards d'euros. Un chiffre en baisse également par rapport au mois dernier où les livrets A totalisaient 3,05 milliards d'euros de collecte.

Toutefois, sur les cinq premiers mois de l'année, la collecte nette reste supérieure à celle de la même période de 2012. Une performance liée à un mois de janvier exceptionnel où les encours avaient atteint 8,21 milliards d'euros.

Le taux du produit d'épargne préféré des Français a baissé en début d'année, passant de 2,25% à 1,75% au 1er février. Mais cette moindre rémunération n'avait pas encore fait fuir les épargnants puisque les collectes des mois de mars et avril restaient supérieures à celles de 2012.

LIRE AUSSI >> Livret A: est-ce le début du désamour avec les Français?

P.C et BFMBusiness.com