BFM Business

Les retraites complémentaires seront bien gelées le 1er avril

L'Arrco et l'Agirc sont les deux organismes gérant les retraites complémentaires du privé.

L'Arrco et l'Agirc sont les deux organismes gérant les retraites complémentaires du privé. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

La CGT a indiqué, ce mardi 11 mars à l'issue du conseil d'administration de l'Arrco, que les retraites complémentaires ne seront pas revalorisées le 1er avril prochain. La faute à une inflation trop basse.

La CGT a indiqué, ce mardi 11 mars, que les retraites complémentaires ne seront pas revalorisées cette année.

"Le conseil d'administration de l'Arrco a voté pour le gel des pensions au 1er avril, seule la CGT a voté contre", a indiqué Gérard Rodriguez, en charge du dossier retraites à la CGT, ce qu'a confirmé une autre source proche du dossier.

Ces retraites complémentaires bénéficient à environ 12 millions de personnes issues du secteur privé.

L'Arrco est l'un des deux organismes gérant ces pensions complémentaires, avec l'Agirc, qui elle s'occupe plus spécifiquement des cadres. L'Agirc, qui tiendra son conseil d'administration jeudi prochain, devrait prendre la même décision que l'Arrco.

Une inflation trop faible

L'année dernière, les partenaires sociaux s'étaient mis d'accord pour adopter des mesures pour redresser les comptes de ces régimes. Ils avaient ainsi décidé que ces pensions seraient moins revalorisées que l'inflation à raison d'un point de moins, en 2013, 2014 et 2015.

Or l'inflation pour 2014 est estimée à 1,3% dans le Budget de la Sécurité sociale. Les pensions devraient ainsi être revalorisées de 0,3%. Mais à cela s'ajoute le rattrapage de 2013 où la hausse des prix s'était élevée à 0,7% soit moins que les 1,75% initialement prévus. Au final, le montant des retraites complémentaires sera ainsi gelé.

J.M.