BFM Business

Les fraudes aux prestations sociales ont explosé en 2013, RSA en tête

Les fraudes aux prestations familiales ont progressé de 16,5%.

Les fraudes aux prestations familiales ont progressé de 16,5%. - -

Les fraudes aux prestations familiales ont progressé de 16,5% l'an dernier, pour un montant recouvré de 141,1 millions d'euros. Le RSA et les aides au logement sont les plus touchées.

Près de 21.000 fraudes aux allocations familiales ont été détectées et sanctionnées en 2013, pour un montant recouvré de 141 millions d'euros, en hausse de 18,7% sur un an, rapporte vendredi 23mai la Caisse nationale d'allocations familiales (Cnaf).

Les prestations les plus fraudées sont le RSA et les aides au logement. En revanche, les allocations familiales sont les moins fraudées.

L'organisme, qui précise dans un communiqué avoir versé quelque 64,4 milliards d'euros de prestations l'année dernière, estime à 3,5 milliards d'euros le montant des "indus", c'est-à-dire les sommes versées alors qu'elles n'auraient pas dû l'être.

Sur ce total, 995 millions seraient imputables à une fraude, dont 700 millions détectés et en grande partie recouvrés. Mais la Cnaf distingue l'intention de fraude et l'irrégularité accidentelle, et ne qualifie pas de fraude l'ensemble des cas.

Des contrôles plus ciblés

Plusieurs raisons expliquent cette progression. Tout d'abord, le gouvernement a augmenté les contrôles. Il y a en a 4 millions de plus par an et ils sont plus ciblés. Les inspecteurs ont accès a plus d'informations concernant les allocataires comme les organismes sociaux, le fisc, les banques ou encore les fournisseurs d'énergie.

L'autre raison est évidement le contexte économique. Dans deux tiers des cas, les fraudeurs avouent déclarer des ressources minorées. Et 8% falsifient même des documents.

D. L. avec Reuters