BFM Business

Le déficit de l’Etat s’est creusé de 3 milliards d'euros

Le déficit de l'Etat s'est creusé en mai 2013 sur un an.

Le déficit de l'Etat s'est creusé en mai 2013 sur un an. - -

Le déficit budgétaire français a atteint 72,6 milliards d'euros fin mai 2013, selon les chiffres publiés ce 9 juillet par le ministère du Budget. Les recettes, elles, sont en hausse, de 6,4 milliards d'euros par rapport à la même période de 2012.

Le déficit budgétaire de l’Etat s’est accru de trois milliards d’euros en mai 2013, sur un an, selon les chiffres publiés ce mardi 9 juillet par le ministère du Budget. Il atteint ainsi 72,6 milliards d'euros fin mai 2013, alors qu'il s'établissait à 69,6 milliards d'euros un an auparavant.

Par rapport à 2012, les dépenses sont aussi en hausse, de 6,2%, à 169,4 milliards d'euros. Cette hausse provient essentiellement des dépenses d'investissement, +5,6%, et dans une moindre mesure des dépenses de personnel de l'Etat, qui progressent de 2,4%.

Cette progression est essentiellement due à des dépenses européennes exceptionnelles début 2013, explique le ministère. Parmi ces dépenses, on retrouve la contribution de la France au capital de la Banque européenne d'investissement, pour 1,6 milliard, et un versement au Mécanisme européen de stabilité, pour 3,3 milliards d'euros.

Les dépenses du budget général en milliards d'euros (source ministère du Budget) :

Plus de dépenses, mais plus de recettes également

Parallèlement, les recettes sont en hausse de 6,4 milliards, à 117,6 milliards d'euros, par rapport à la même période de 2012. Cette augmentation provient notamment des recettes fiscales et de la hausse des taxes liées à la consommation, comme la TVA.

Cette dernière a augmenté de 1,5% et a généré 56,4 milliards d'euros de recettes à la fin 2013. Les rentrées liées à l’impôt sur les sociétés sont en progression de 32,3% sur un an.

Sur un an, les rentrées de l'impôt sur le revenu ont, elles, progressé de 14,6% et atteignent 33,2 milliards d'euros à la fin mai 2013. Au contraire, les recettes de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques ont reculé de 2,9% par rapport à 2012.

Le gouvernement prévoit un déficit public global de 3,7% à la fin 2013. Mais fin juin, les députés UMP ont estimé que le déficit français serait en réalité de 4% pour l'année en cours. De son côté, la Cour des Comptes estime également que le seuil de 3,7% pourrait être dépassé.

Les recettes fiscales nettes en milliards d'euros (source ministère du Budget) :

A.D. avec AFP