BFM Business

Le business du PEA-PME en plein essor

L'épargne des Français placée en action atteindrait un montant supérieur à 3.000 milliards d'euros.

L'épargne des Français placée en action atteindrait un montant supérieur à 3.000 milliards d'euros. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Tout un écosystème est en train de se créer autour de ce nouveau produit de placement créé par le gouvernement et entré en vigueur le 5 mars 2014. Chaque opérateur veut sa part du gâteau.

A peine lancé, le CAC PME change déjà de composition, ce 1er avril. Cet indice a été mis au point en février pour capter les investissements du PEA PME, le nouveau produit d'épargne entré en vigueur le 5 mars (voir encadré). Euronext révise aujourd'hui sa composition pour le rendre plus attractif et pour que les titres répondent strictement aux critères d'éligibilité du PEA-PME.

La plateforme n'est pas la seule à lorgner les fonds de ce dispositif. Les opérateurs de marchés, les banques et les sociétés de gestion veulent aussi leur part du très appétissant gâteau de l'épargne en action des Français.

80 milliards d'euros à se partager

Il y a de quoi saliver: sur les 10.000 milliards d'euros de patrimoine des Français, le gouvernement estime qu'un tiers est placé en actions, dont 80 milliards d'euros sur des Plans d'épargne en actions (PEA) classiques. En somme, le PEA capte 12,5% des placements en valeur mobilières, et 5 millions de livrets de ce type ont été ouverts en France.

Euronext a donc dégainé la première avec son CAC PME. L'indice réunit jusqu'à 40 valeurs répondant aux mêmes critères que ceux édictés par le gouvernement: des sociétés de moins de 5.000 salariés, dont le chiffre d'affaires est inférieur à 1,5 milliard d'euros ou le bilan inférieur à 2 milliards. L'indice surfe en outre sur l'engouement pour le "made in France" en n'agrégeant que des sociétés françaises.

Un nouveau fonds en plus d'un existant

Les autres ont suivi, et en premier lieu les banques, comme Société générale, qui a sorti de sa hotte le 20 mars "SG France PME". D'autres établissements, qui disposaient pourtant déjà de Fonds commun de placement (FCP) à risque éligible au PEA-PME avant sa mise en place, en lancent un nouveau. Lazard Frères Gestion a ainsi annoncé la création de son "FCP investissement PEA-PME". Un nom plus évocateur que celui de son fonds existant, "Objectif Investissement Microcaps".

Des sociétés de gestion, à l'instar d'A Plus finance "transmission Partenaire" ou Delta Asset management, s'y collent elles-aussi. Et les principales concernées ne sont pas en reste: les PME communiquent tous azimuts sur leur éligibilité au dispositif. En particulier des biotech innovantes, comme Néovacs et Stentys, ce 31 mars, ou Intrasense, qui avait pris de l'avance, dès le 21 mars. Mais aussi des entreprises du tourisme, comme Voyageurs du monde, ou de la mode, comme Lacroix...

Le titre de l'encadré ici

|||

LE LIVRET PEA PME

> Plafond: 75.000 euros

> Titres éligibles: actions cotées ou non, titres de dette d'entreprise via des fonds spécialisés

> Avantages fiscaux: exonération d'impôt à partir de cinq ans de détention, taxe à 22,5% de la plus-value en cas de retrait avant deux ans, à 19% entre deux et cinq ans

Nina Godart