BFM Business

La croissance atteindra 0,2% au premier trimestre selon la Banque de France

La Banque de France ne touche pas à ses prévisions.

La Banque de France ne touche pas à ses prévisions. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

La Banque de France a maintenu, ce lundi 10 mars, sa prévision de croissance pour le 1er trimestre à 0,2%. Le climat des affaires, lui, reste quasi-stable. De son coté, l'Insee constate que la production industrielle a baissé de 0,2% en janvier.

Pas de changement à prévoir. La Banque de France a annoncé, ce lundi 10 mars, qu'elle laissait inchangée sa prévision de croissance au 1er trimestre 2014 à 0,2%.

Par ailleurs, dans son enquête mensuelle, la Banque fait apparaître une baisse d'un point de l'indicateur du climat des affaires dans l'industrie, à 98, et une stabilité de celui des services, à 94. La moyenne de long terme des deux indicateurs se situe à 100.

Selon la Banque de France, "la production industrielle est plus soutenue en février dans pratiquement tous les secteurs, en particulier la chimie, l'industrie pharmaceutique et les machines et équipements".

Le taux d'utilisation des capacités de production a progressé pour le deuxième mois consécutif, à 76,5%, après 76,1% en janvier.

Prix stables en février

Selon les chefs d'entreprise interrogés, les livraisons se sont intensifiées et les carnets de commande se sont étoffés. Les stocks restent maîtrisés, les prix des produits finis se sont effrités "en écho à une contraction des prix des matières premières". Les trésoreries se maintiennent en-dessous de leur moyenne de long terme.

Les effectifs sont en légère augmentation dans les services et une légère hausse de l'activité est prévue en mars.

En février, les prix ont été stables et les trésoreries ont poursuivi leur redressement, dépassant leur moyenne de longue période.

Les chefs d'entreprise estiment que l'activité devrait progresser légèrement en mars.

Baisse de la production dans les matériels de transport

Par ailleurs, l'Insse a constaté que la production industrielle de la France a baissé de 0,2% en janvier après une baisse de 0,6% un mois plus tôt.

L'indice de la production de l'industrie manufacturière a dans le même temps augmenté de 0,7% après une stabilité confirmée en décembre. Les données du mois de décembre avaient été annoncées à l'origine à -0,3% pour la production industrielle.

En janvier, la production a augmenté de 4,7% dans les matériels de transport dans leur ensemble, tout en baissant de 0,3% dans l'automobile.

Les autres produits industriels affichent une hausse de 0,3%, la production progressant de 2,0% dans la métallurgie et produits métalliques et de 2,7% dans la chimie, les autres branches reculant, par exemple dans le caoutchouc, plastique et minéraux non métalliques (-1,0%) et dans le textile, habillement, cuir et chaussures (-3,9%).

Après des mouvements sociaux en décembre, la production dans la cokéfaction et raffinage a rebondi de 12,6%.

La douceur des températures en janvier explique une baisse de 4,4% dans les industries extractives, énergie et eau, l'électricité, gaz, vapeur et air conditionné reculant de 5,6%.

La production diminue de 2,7% dans les équipements électriques, électroniques, informatiques et machines, l'électrique reculant de 4,6% et l'informatique, électronique, optique de 4%.

Au cours des trois derniers mois à fin janvier, la production de l'ensemble de l'industrie a augmenté de 0,3% et celle de l'industrie manufacturière de 0,4%.

D. L. avec Reuters