BFM Business

L'activité manufacturière commence à se stabiliser en France

L'activité manufacturière française se redresse

L'activité manufacturière française se redresse - -

L'indice PMI manufacturier pour la France, dont l'estimation définitive a été publié ce lundi 3 mars par Markit, a grimpé à son plus haut depuis cinq mois à 49,7 points. Le retour à la croissance n'est toutefois pas encore acté.

La correction est impressionnante. Selon les résultats définitifs de l'enquête PMI de Markit publiés ce lundi 3 mars, l'activité dans le secteur manufacturier en France a ralenti nettement moins qu'indiqué initialement en février. Markit entrevoit même une stabilisation après deux années de contraction.

L'indice global du secteur est ressorti à 49,7, son plus haut niveau depuis cinq mois, pour revenir juste sous la barre des 50 qui sépare contraction et croissance de l'activité. Il avait été annoncé en première estimation "flash" à 48,5, en retrait par rapport à sa marque de janvier (49,3).

Pas de "net retour à la croissance"

Markit relève que la composante production de l'indice a renoué avec la croissance pour la première fois depuis juillet même si la hausse a été "marginale".

Parallèlement, les chefs d'entreprise interrogés ont fait état d'un ralentissement de la contraction du volume des nouvelles commandes et des stocks des achats mais aussi d'une accélération des suppressions d'emplois.

Pour Jack Kennedy, économiste de Markit, le secteur manufacturier français "montre des signes de stabilisation en février, la production augmentant légèrement tandis que la contraction du volume des nouvelles commandes s'affaiblit."

"En conséquence, l’Indice PMI se redresse à un plus haut de cinq mois, témoignant d’une amélioration de la conjoncture, à défaut d’un net retour à la croissance du secteur", poursuit-il.

J.M. avec Reuters