BFM Business

Jérôme Cahuzac: "en 2014, les efforts porteront sur les économies"

Jérome Cahuzac, ministre du Budget, cherche 6 milliards pour 2014

Jérome Cahuzac, ministre du Budget, cherche 6 milliards pour 2014 - -

Le ministre du Budget a confirmé, ce mercredi 27 février, la recherche de 6 milliards d'euros en 2014 pour compenser des recettes fiscales temporaires. Mais il a annoncé que dans le budget, les dépenses publiques baisseront en valeur absolue. Une première.

"Les efforts porteront d'abord sur les économies en 2014". C'est ce qu'a promis Jérôme Cahuzac, ce mercredi 27 février, sur RTL. Le ministre délégué au Budget a cependant confirmé que le gouvernement est bien à la recherche de 6 milliards d'euros pour compenser des recettes fiscales exceptionnelles de 2013 qui ne seront plus perçues l'an prochain.

"Nous demanderont le même montant de recettes", a ajouté Jérôme Cahuzac. Façon de dire qu'il ne devrait pas y avoir de prélèvements supplémentaires notables. Lundi dernier, Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie, avait affirmé sensiblement la même chose: "je veux dire qu'à l'avenir, nos ajustements devront se faire essentiellement par des économies de dépenses". Mais sans exclure néanmoins quelques prélèvements nouveaux "ici ou là".

Cahuzac va chasser la dépense publique

En revanche, le ministre du Budget a annoncé qu'il présenterait au chef de l'Etat un projet de budget 2014 dans lequel il y aura "une baisse en valeur absolue des dépenses publiques", et non en valeur relative (c'est à dire en tenant compte de l'inflation). Une première en France, a-t-il rappelé. Ce qui signifira des baisses de crédits supérieures à l'inflation.

Pierre Moscovici et Jérôme Cahuzac doivent d'ailleurs rencontrer, ce mercredi 27 février, les députés PS pour les informer des projets budgétaires et fiscaux du gouvernement pour l'an prochain.

P. C