BFM Business

Jean Castex "invite" les entreprises aidées par l'Etat à la modération sur les dividendes

-

- - BFMTV

Le Premier ministre a dévoilé devant l'Assemblée nationale les contours du plan de relance économique mais aussi le suivi qui en sera fait, dans son application mais aussi auprès des entreprises qui vont en bénéficier.

Jean Castex a dévoilé mercredi dans sa déclaration de politique générale ses mesures pour relancer l'économie, qui font l'objet d'un plan de 100 milliards d'euros qui soutiendra notamment l'industrie et la recherche. Le Premier ministre a affirmé sa volonté de faire preuve de "transparence" et "d'efficacité".

"Le gouvernement présentera tous les deux mois un point précis de la mise en oeuvre de ce plan de relance, de ses impacts et de ses résultats. Je souhaite qu'une attention particulière soit portée à l'allègement et à la simplification des procédures qui pourrait en retarder ou en contrarier l'application", a fait valoir le Premier ministre.

Il a aussi prévenu qu'un suivi serait assuré du côté des bénéficiaires.

"Les entreprises qui bénéficieront d'aides au titre de ce plan ou s'inscriront dans la cadre de l'activité partielle de longue durée seront invitées à une stricte modération dans la distribution des dividendes comme cela a été la cas pendant la crise sanitaire. De la même manière, nous serons très exigeants sur les conditions de traitement des sous-traitants", a poursuivi Jean Castex.

Le Premier ministre est aussi favorable à une meilleure redistribution des richesses du travail, et souhaite que la participation et l'intéressement soient plus développé au sein des entreprises. Il a prévenu que ce sujet serait à l'ordre du jour ce vendredi 17 juillet, lors d'une nouvelle rencontre avec les partenaires sociaux.

Coralie Cathelinais