BFM Business

Hollande envisage une baisse d'impôts de 2 milliards d'euros en 2017

Si la croissance le permet, une nouvelle baisse d'impôts viendra soulager les classes moyennes, a indiqué le chef de l'État.

François Hollande précise sa pensée. Le chef de l'État détaille, dans un entretien aux Echos la baisse d'impôt qu'il souhaite pour 2017, ciblée sur les classes moyennes et dans la limite de 2 milliards d'euros. Tout en rappelant qu'il fallait pour la mettre en place 1,7% de croissance l'année prochaine.

"Si, malgré le Brexit, la croissance était de 1,7% en 2017, ce geste fiscal, qui ne pourrait être supérieur à 2 milliards d'euros, viendrait s'ajouter aux allégements accordés depuis 2014 et qui ont d'ores et déjà concerné 12 millions de contribuables", estime le chef de l'État dans le quotidien économique, ajoutant avoir pour "préférence" une "mesure ciblée pour les classes moyennes".

Croissance: Hollande sort de sa réserve

François Hollande s'est d'ailleurs montré optimiste quant à la réalisation de ce projet, sortant même de la réserve du gouvernement depuis deux ans sur les prévisions macroéconomiques. "Il y a bien une reprise en France et un début d'inversion de la courbe du chômage. C'est un fait indiscutable. Notre croissance sera supérieure à 1,6% cette année, ce qui nous permettra de créer au moins 200.000 emplois", a-t-il indiqué. 

En ce qui concerne 2017, le président français a évoqué le chiffre de 1,7%. Selon lui, seul un accident lié au Brexit pourrait venir perturber la reprise. 

Pour rappel, Bercy prévoyait jusqu'alors 1,5% de croissance pour 2016 et 2017. 

Y.D. avec AFP