BFM Business

Bruxelles critique le budget français mais augmente le sien

Le budget de l'Union européenne atteindra 142 milliards d'euros en 2015

Le budget de l'Union européenne atteindra 142 milliards d'euros en 2015 - Emmanuel Dunand – AFP

C'est ce mercredi que la France transmet son projet de budget 2015 à Bruxelles qui réclame davantage d'économies et de réformes. Mais le budget 2015 de l'Union européenne n'est pas exempt de critiques...

Alors que les députés ont commencé mardi l'examen du projet de loi de finances pour 2015, la France transmet officiellement ce mercredi son budget à la Commission de Bruxelles sur fond de bras de fer entre Paris et les responsables européens.

Ces derniers critiquent en effet le budget français malgré les 21 milliards d'euros d'économies de dépenses publiques et sociales, annoncés par le gouvernement pour l'an prochain.

Mais à regarder dans le détail, le budget 2015 de l'Union européenne n'est pas vraiment un modèle de vertu. Ainsi que le prouvent les chiffres contenus dans un document annexé au projet français de loi de finances.

4,9% de hausse en 2015

En 2015, le budget européen, qui sera définitivement adopté le 17 novembre prochain, devrait atteindre 142 milliards d'euros contre 136 milliards cette année, soit une hausse de 4,9%. La France contribuera pour 16,3% à ce budget contre 21,3% pour l'Allemagne, 12,2% pour l'Italie et 10,9 % pour le Royaume Uni. 

Surtout, les dépenses administratives de l'Union (6% de son budget total) vont augmenter de 2,5% l'an prochain, soit 207 millions en plus pour atteindre 8,45 milliards "malgré l'objectif de réduction de 5% des effectifs entre 2013 et 2017", note Bercy. 

308 suppressions de postes sur 47.220

Pour la seule commission de Bruxelles, l'augmentation des dépenses de personnel (24.422 personnes) sera de 2% pour atteindre 2,35 milliards d'euros. Au total, la baisse des effectifs des institutions européennes ne dépassera pas 308 personnes l'an prochain sur un total de 47.220 fonctionnaires, soit une baisse de 0,1%. Par comparaison le budget de l'Etat français prévoit 1.200 suppressions nettes d'agents en 2015. 

Patrick Coquidé