BFM Business

Espagne: une fronde des régions embarrasse le gouvernement

Mariano Rajoy doit faire face à la fronde des régions au plus mauvais moment.

Mariano Rajoy doit faire face à la fronde des régions au plus mauvais moment. - -

Madrid veut imposer un seuil limite d'endettement à ses régions. Plusieurs collectivités, Catalogne et Andalousie en tête, sont furieuses de cette décision. La crédibilité du gouvernement est en jeu.

Mariano Rajoy, le Président du gouvernement espagnol, a ordonné à ses régions, mardi 1er août, de limiter leurs dettes à 15,1% de leur PIB cette année et à 16% en 2013. Les responsables des finances des régions semi-autonomes ont accepté. Mais plusieurs collectivités sont vent debout contre cette décision.

La Catalogne, qui compte pour environ 18% du PIB national, et l'Andalousie, région la plus peuplée, mènent une fronde contre cette mesure. Deux régions plus petites, les Asturies et les Canaries, contestent également les nouveaux seuils d'endettement.

"C'est une demande disproportionnée dont l'unique objectif est de faire plier les citoyens", a dénoncé la ministre andalouse de l'Economie. Selon elle, le nouveau seuil supposerait de nouvelles coupes de trois milliards d'euros en 2013, dans les services de base comme la santé ou l'éducation.

"L'insoumission n'est pas possible", a réaffirmé mercredi la secrétaire d'Etat au Budget, brandissant la menace de sanctions. Car pour remettre de l'ordre dans ses finances publiques, l'Espagne devra obligatoirement imposer à ses régions une stricte discipline budgétaire.

"La Catalogne et l'Andalousie dynamitent la stratégie de Rajoy contre le déficit du pays", résume ce mercredi le journal de centre-droit El Mundo alors que l'Espagne tente de convaincre ses alliés européens qu'elle va réduire sa dette et son déficit.

Rajoy pris en tenaille entre Bruxelles et les régions

Mariano Rajoy semble pris en tenaille: d'un côté, les exigences de Bruxelles, qui pourrait devoir prêter plus à l'Espagne que les 100 milliards d'euros déjà accordés aux banques. De l'autre, les régions étouffées par une cure d'austérité sans précédent.

"C'est l'application des normes européennes. Nous exigeons des régions ce que l'Europe exige de nous", a déclaré le ministre du Budget, Cristobal Montoro.

Cette fronde tombe au plus mauvais moment: les alliés de l'Espagne plaident auprès de l'Allemagne pour qu'elle accepte de voir la Banque centrale européenne (BCE) acheter de la dette de l'Espagne et de l'Italie. Mariano Rajoy reçoit d’ailleurs, jeudi à Madrid, son homologue italien Mario Monti.

Dorothée Balsan et BFMbusiness.com