BFM Business

Dans la finance et l'immobilier, quasiment une facture sur deux n'est pas payée par les entreprises

Selon notre dernier tracker Sidetrade - BFM Business sur les retards de paiement des entreprises, qui s’appuie sur l’analyse statistique de 26 millions de factures, la proportion de factures impayées a un peu diminué sur une semaine à mesure que le déconfinement se généralise.

Le déconfinement permet d'observer enfin un léger reflux dans le volume de factures impayées aux fournisseurs en France. 

Selon la nouvelle édition de notre tracker sur les retards de paiement des entreprises*, publié semaine après semaine et réalisé par Sidetrade pour BFM Business, la proportion des factures impayées de plus de 10 jours au 25 mai perd deux points à 36%, soit une croissance de +89% par rapport à la période précédant la crise.

Cela reste néanmoins la progression la plus forte dans les pays européens suivis par le tracker. Les Pays-Bas demeurent le meilleur élève du groupe avec 18% d’impayés, se rapprochant de leur niveau pré-pandémie (15%).

On peut estimer qu'avec cette augmentation, l'impact de la pandémie sur la trésorerie des entreprises en France atteint désormais 123 milliards d'euros contre 133 milliards une semaine plus tôt.

Retards de paiement au 25 mai
Retards de paiement au 25 mai © -

Côté secteurs touchés par ces retards de paiement, les services financiers et l'immobilier arrivent en tête avec 48% de factures impayées à plus de dix jours au 25 mai. Ils devancent le secteur "loisir, voyage, tourisme" avec 44% et le secteur "service public, enseignement" avec 43%.

Il faut néanmoins rappeler que le secteur des services financiers/immobilier ainsi que le secteur service public/enseignement sont des secteurs qui enregistraient traditionnellement des retards de paiement particulièrement élevés avant la pandémie, respectivement à 27% et à 26%.

Sans surprise, le secteur le moins touché par la crise est l’agroalimentaire (+1% de dégradation depuis le 11 mars). Il est suivi par le secteur transport et logistique (+60% de dégradation).

Rappelons que notre outil est en libre accès pour l’ensemble des décideurs du privé et des pouvoirs publics et sera publié chaque semaine sur le site de BFM Business. Vous pouvez également suivre en direct l'évolution de la courbe sur cette page pays par pays.

*Le tracker Sidetrade – BFM Business restitue, semaine après semaine, l’évolution des comportements de paiement de plus de 3,7 millions d’entreprises au sein de six pays européens (France, Royaume-Uni, Espagne, Italie, Belgique, Pays-Bas). Sidetrade a analysé, depuis le 1er janvier 2020, plus de 26 millions de factures totalisant 54 milliards d’euros de transactions inter-entreprises. 

Olivier Chicheportiche