BFM Business

Budget: Eckert rentre dans le rang sur la toile

Christian Eckert va maintenant jouer collectif.

Christian Eckert va maintenant jouer collectif. - -

Le nouveau secrétaire d'Etat au Budget a annoncé, jeudi 10 avril sur son blog, qu'il allait adhérer aux objectifs du gouvernement. Il ne veut pas créer de "difficultés politiques" maintenant qu'il est au gouvernement.

C'est peut-être son dernier billet. Christian Eckert vient de publier, jeudi 10 avril, un commentaire sur son blog. Le nouveau secrétaire d'Etat au Budget était jusqu'à aujourd'hui très actif sur la toile où il est réputé pour sa liberté de ton. Mais avec sa nomination, il prévient qu'il lèvera le pieds, et surtout, qu'il jouera collectif.

"La liberté de parole que j'ai toujours eu sur mon blog", dit-il dans ce billet, "était liée à ma fonction de rapporteur du budget à l'Assemblée".

Et c'est vrai que dans ce costume parlementaire, il a su jouer les poils à gratter du gouvernement, souffler le chaud et le froid pendant les débats budgétaires, en n'hésitant pas à remettre en cause de nombreux textes gouvernementaux qu'il jugeait trop pro-entreprises, et pas assez redistributif envers les ménages les moins aisés.

Calendrier accéléré pour le pacte de responsabilité

Mais sur son blog, Christian Eckert estime que le contexte a changé. La condition de sa nomination à Bercy, écrit-il, est bien sûr "l'adhésion aux objectifs posés par le gouvernement". Le chef de l'Etat a été très clair au lendemain des municipales : trop de lenteur, trop d'impôt.

Manuel Valls reprend la nouvelle feuille de route, avec un calendrier accéléré pour mettre en place le pacte de responsabilité, et de solidarité. Christian Eckert devrait donc porter tous ces chantiers déjà arbitrés, sans faire de vague. Il l'écrit noir sur blanc sur son blog : "les difficultés économiques et sociales du pays commandent de ne pas y ajouter de difficultés politiques".

Mathieu Jolivet