BFM Business

Bruxelles donne son feu vert au fonds de secours allemand de 500 milliards d'euros

-

- - Geogres Gobet - AFP

La Commission européenne confirme sa nouvelle flexibilité sur les aides d'Etat octroyées aux entreprises en difficulté.

La Commission européenne a approuvé mercredi le plan de l'Allemagne visant à créer un fonds de secours pour les entreprises touchées par la crise liée à la pandémie de coronavirus, pouvant atteindre 500 milliards d'euros.

Ce fonds a été autorisé "en vertu de l'encadrement temporaire des aides d'État", qui permet à l'exécutif européen, gardien de la concurrence de l'UE, de se montrer plus flexible sur les aides d'Etat octroyées aux entreprises en difficulté.

Il a déjà été utilisé par le gouvernement allemand pour son programme de soutien à la compagnie aérienne Lufthansa.

L'Etat "suffisamment rémunéré"

"Le régime garantit que l'Etat est suffisamment rémunéré pour les risques que les contribuables supportent", a déclaré la vice-présidente de la Commission européenne, Margrethe Vestager.

Le fonds, qui peut atteindre jusqu'à 500 milliards d'euros, est doté de 400 milliards d'euros de garanties pour les dettes des entreprises et de 100 milliards pour les prêts ou les prises de participation.

"En plus des 500 milliards d'euros autorisés ce jour par la Commission, le fonds peut mobiliser jusqu'à 100 milliards d'euros afin de refinancer les aides d'État déjà notifiées à la Commission et autorisées par cette dernière, portant ainsi (son) budget total" à "600 milliards d'euros", précise Bruxelles dans son communiqué.

OC avec AFP