BFM Business

Barroso demande aux dirigeants européens d'accélérer sur la fraude fiscale

José-Manuel Barrosso, président de la Commission de Bruxelles

José-Manuel Barrosso, président de la Commission de Bruxelles - -

Le président de la Commission européenne a écrit, mercredi 8 mai, aux dirigeants des pays de l'UE pour leur demander de prendre des décisions afin de renforcer la lutte contre la fraude et l'évasion fiscales lors de leur prochain sommet le 22 mai.

Les dirigeants des Etats de l'Union européenne vont recevoir une lettre du président de la Commission de Bruxelles. José-Manuel Barroso leur y demande de prendre des décisions contre la fraude et l'évasion fiscale lors du sommet européen du 22 mai.

Il devrait également s'entretenir du sujet avec François Hollande qui le rencontrera le 15 mai à Bruxelles avec l'ensemble des commissaires européens.

José Manuel Barroso, qui souligne que ce sujet "gagne rapidement en importance dans le débat public", demande aux Etats membres de "statuer sur des propositions clés qui se trouvent sur la table du Conseil".

"Cela fait plusieurs années que l'Union européenne place le principe de l'échange automatique d'informations au coeur de son approche. Il importe d'étendre cette mesure à toutes les formes de revenus", écrit le président de la Commission dans sa lettre.

Il annonce que "la Commission européenne présentera une proposition législative visant à étendre le champ d'application de l'échange automatique" d'informations bancaires avec des pays tiers.

>> Lire aussi- L'Europe lutte contre l'évasion fiscale en ordre dispersé

P.C et AFP