BFM Business

 APL : déjà 1 milliard d'euros en moins !

-

- - PHILIPPE HUGUEN / AFP

C'est bien une baisse historique des aides au logement qui est en cours. D'après les chiffres que nous avons obtenu auprès de la Caisse Nationale des Allocations Familiales (CNAF), l'Etat a dépensé 1 milliard d'euros d'APL en moins l'an dernier par rapport à 2017. Une baisse d'une ampleur inédite qui devrait même s'accélérer.

Un milliard d'euros de dépenses d'APL en moins l'an dernier. Jamais depuis la création de ces aides au logement en 1984 l'Etat n'avait engagé une telle baisse. D'après les chiffres de la Caisse Nationale des Allocations Familiales (CNAF) que nous nous sommes procurés, les dépenses d'APL sont ainsi retombées à environ 17 milliards d'euros l'an dernier soit leur niveau d'il y a cinq ans.

-
- © -

Une baisse des APL qui va s'accélérer

Cette baisse historique des APL devrait se poursuivre et sans doute même s'accélérer. On peut déjà prévoir encore au moins 900 millions d'euros de moins pour cette année avec la seule baisse des APL dans le parc social. Mais c'est l'an prochain que le recul sera le plus spectaculaire. À la nouvelle baisse des aides au logement dans les HLM s'ajoutera la réforme du mode de calcul. L'Etat devrait ainsi encore économiser 2,5 milliards d'euros. Les aides au logement redescendraient ainsi autour de 13 milliards d'euros, soit leur niveau d'il y a quinze ans.

-
- © -

Moins d'APL mais toujours autant de bénéficiaires

Pour le moment si les dépenses d'APL baissent, le nombre de bénéficiaires lui reste le même. Les chiffres de la Caisse Nationale des Allocations Familiales montrent qu'on stagne depuis quelques années autour de 6 millions d'allocataires toutes aides confondues (Allocation de Logement Familiale (ALF), Allocation de Logement Sociale (ALS) et Aides Personnalisées au Logement (APL)).

Car pour l'instant la baisse des aides au logement n'est liée qu'aux multiples coups de rabot décidés par le gouvernement. La vraie réforme structurelle, celle qui va cette fois-ci réduire l'assiette des bénéficiaires ce sera la modification du mode de calcul des APL. Réforme deux fois reportée et qui devrait être mise en oeuvre au début de l'année prochaine. Cette mesure devrait pour le coup non seulement réduire les aides des allocataires mais aussi et surtout en exclure 600.000. 

Marie Coeurderoy