BFM Business

Affaire Tapie: Stéphane Richard de nouveau devant la justice

Stéphane Richard, ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde à Bercy

Stéphane Richard, ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde à Bercy - -

Le patron d'Orange va être de nouveau entendu, ce vendredi 6 décembre, par la justice dans le cadre de l'affaire Tapie. Une épine dans le pied du groupe de téléphonie alors que son PDG brigue un autre mandat.

Stéphane Richard se retrouve à nouveau ce vendredi devant la justice dans le cadre de sa mise en examen dans l'affaire Tapie à titre d'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde, alors ministre de l'Economie au moment du choix de la procédure d'arbitrage concernant l'ex-homme d'affaires.

Mais Stéphane Richard ne veut plus en parler. Officiellement, sa mise en examen n'a aucune influence sur la gouvernance ni sur la vie quotidienne du groupe. En interne, le message est bien rôdé : "cette affaire ne concerne en rien Orange, elle n'empêche pas Stéphane Richard de faire son travail".

Sous couvert d'anonymat, un haut responsable du groupe est un peu plus cash : "c'est emmerdant", lâche-t-il. Pour rassurer les investisseurs, Orange a dû créer en interne un poste spécifique de chargé d'audit pour surveiller dans quelle mesure l'affaire Tapie déteriore l'image de l'entreprise...

Quatre voyages avec Hollande

La mise en examen est donc bien un caillou dans la chaussure même si elle n'a pas destabilisé le groupe. En interne, Stéphane Richard bénéficie d'un fort soutien, y compris des syndicats.

Utile, alors qu'il brigue un nouveau mandat l'an prochain. Déjà le PDG prépare le terrain auprès de son plus gros actionnaire, l'Etat. Comme le rappelle un haut responsable d'Orange, "il a voyagé quatre fois avec François Hollande, il n'est pas impossible qu'il ait évoqué la question".

Anthony Morel