BFM Eco

Coronavirus: Wauquiez dévoile un plan pour l’économie régionale chiffré à 600 millions d'euros

Laurent Wauquiez le 9 octobre 2018.

Laurent Wauquiez le 9 octobre 2018. - Philippe LOPEZ / AFP

Doublement des avances, facilitation des prêts, fonds de solidarité, aide aux secteurs les plus sinistrés: la région Auvergne-Rhône-Alpes a détaillé ce mardi les différentes mesures de son plan de soutien face à la crise sanitaire.

Confinement oblige, une bonne part des entreprises françaises voient leur activité paralysée depuis une dizaine de jours. Les pertes s'annoncent colossales. Pour faire contrepoids, Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, a mis sur la table un plan d'urgence chiffré à 600 millions d'euros, permis par "une situation budgétaire saine".

"C’est un véritable pont aérien que nous mettons en place pour sauver la trésorerie de nos entreprises et ainsi préserver l’emploi dans notre région. Nous n’oublions personne: secteur de l’hôtellerie-restauration, BTP, commerçants, artisans, professionnels du monde de la culture et de l’événementiel...", a déclaré Laurent Wauquiez dans un communiqué ce mardi.
  • Un doublement des avances

Le plan de la région Auvergne-Rhône-Alpes se scinde en quatre grands axes. Le premier consiste en des aides directes apportées aux partenaires de la région. Elles prennent la forme, notamment, d'un "doublement du montant des avances sur marchés publics, d'un doublement du montant des avances sur subventions ou encore d'une accélération des paiements aux prestataires et aux bénéficiaires de subventions pour un total de 50 millions d'euros".

En parallèle, la région suspend pour une durée de six mois les remboursements des prêts régionaux ainsi que les loyers dus à la région par les structures hébergées.

  • Une contribution au fonds de solidarité national

Le deuxième grand axe du plan concerne les aides d’urgence pour les artisans, entrepreneurs, professions libérales et les agriculteurs d’Auvergne-Rhône-Alpes qui remplissent les critères demandés. La région va co-financer le fonds de solidarité national visant à "garantir une rémunération d’urgence aux professionnels sinistrés par l’arrêt total de leur activité", est-il détaillé dans le communiqué. Le fonds de solidarité représente 114 millions d'euros pour le mois de mars.

  • Une facilitation des prêts

Le troisième axe porte sur la trésorerie des entreprises. L'exécutif régional promet un doublement des prêts, en particulier à destination des artisans et des commerçants, et mettra en place un dispositif spécifique pour les entreprises dans les périmètres de foyers d'infection.

  • Une aide aux secteurs les plus sinistrés

Quatrième axe: les entreprises du bâtiment, des transports, du tourisme, de la culture ou encore de l'événementiel bénéficieront d'aides spécifiques via la création, notamment, de fonds régionaux d'urgence.

Enfin, la région a mis sur pied un numéro vert gratuit: le 0805 38 38 69. Ledit numéro est destiné à répondre aux interrogations des professionnels. Il est joignable du lundi au vendredi, de 8h à 18h.

Florian Bouhot