BFM Business

Vivarte taille dans ses effectifs

Les magasins La Halle, ex-marque phare du géant français de l'habillement et de la chaussure Vivarte, est à la peine.

Les magasins La Halle, ex-marque phare du géant français de l'habillement et de la chaussure Vivarte, est à la peine. - DAMIEN MEYER - AFP

"Le groupe qui détient les marques La Halle et André aurait annoncé la suppression de 1.600 postes en son sein selon les syndicats du groupe ce mardi."

Comme le craignaient les représentants du personnel, Vivarte va sérieusement tailler dans ses effectifs. Le groupe propriétaire de La Halle, André, mais aussi Naf Naf, Kookaï, Caroll ou Minelli aurait annoncé aux syndicats, à l'occasion d'un comité central d'entreprise ce 7 avril, la suppression de 1.600 postes. 

Le 1er avril, Le Monde évoquait jusqu'à 1.900 suppressions de postes sur les 22.000 que compte l'entreprise. Selon le quotidien, la direction envisageait en outre de fermer 50 magasins André, et 280 la Hall aux vêtements, sur ses 4.500 points de vente français.

Fermetures de magasins au programme

Le groupe traverse une phase délicate: il a vu ses résultats divisés par deux lors de l'exercice 2013-2014, notamment en raison d'un décrochage des ventes de la Halle aux vêtements, l'ex-marque phare du géant français de l'habillement et de la chaussure.

Selon des documents obtenus par l'agence Reuters, son résultat opérationnel courant avant impôt (Ebitda) est ainsi passé de 327 à 170 millions d'euros. Les ventes globales ont décroché de -10,3% à 2,684 milliards d'euros.

A elle seule, La Halle aux vêtements a vu son chiffre d'affaires chuter de 14,5%. En octobre dernier, le groupe est passé aux mains de ses créanciers à l'occasion d'une restructuration de sa dette qui lui a permis de réduire ses créances de 2 milliards d'euros et de bénéficier d'un apport de fonds supplémentaire de 500 millions d'euros. 

N.G. avec AFP