BFM Business

Venice Simplon-Orient-Express: visite guidée d'un train toujours plus luxueux

Le propriétaire de ce train a passé commande pour trois nouvelles suites qui sillonneront l'Europe dès l'année prochaine. Chacune disposera d'un lit double, d'une salle de bain privée et d'un petit salon. Il faudra débourser près de 7000 euros pour y passer la nuit.

Parfois le voyage compte autant que la destination. C'est le cas pour les passagers empruntant le Venice Simplon-Orient-Express, qui sillonne l'Europe entre mars et novembre. Ce train, composé de voitures des années 1920 entièrement restaurées, a été remis sur rail dans les années 80 par la société Belmond qui voulait faire perdurer un art de voyager alliant luxe et nostalgie. Face au succès croissant, ce groupe hôtelier a passé commande pour trois nouvelles suites, aménagées dans une ancienne voiture, qui seront livrées l'année prochaine.

Comme "Venise", "Istanbul" et "Paris", lancées en 2018, ces trois nouvelles suites vont porter le nom de grandes capitales européennes desservies par Le Venice Simplon-Orient-Express. Elles seront ainsi baptisées "Vienne", "Prague" et "Budapest". Toutes offriront un aménagement qui permettra aux passagers de voyager avec le confort digne d'un palace mais dans un espace réduit. Sur un peu moins de 12m2, (soit le quart de la surface d'une voiture) les voyageurs bénéficieront d'un lit double, transformable en lit jumeaux, d'un petit salon ainsi que d’une salle de bain privée avec douche. Le peignoir qui s'y trouve est offert aux voyageurs.

Une décoration personnalisée en fonction des villes

Un soin particulier est porté à la décoration personnalisée pour chaque suite. Ainsi la suite Prague sera fidèle à l'esprit baroque et gothique qui règne sur la ville, avec des touches plus modernes incarnées par des mosaïques d'inspiration cubiste et des coussins brodés à la main.

Vienne sera ornée de motifs floraux, dans des teintes d'or et de vert émeraude. Des bois sombres et des panneaux en soie viendront compléter l'ensemble. Quant à la suite Budapest, elle mêlera des éléments d'inspiration gothique et ottomane, que viendront enrichir des marqueteries et là aussi des panneaux de soie. Des éléments de décorations anciens, comme des lampes, viendront compléter l'ensemble.

Pour l'aménagement de ces suites, une soixantaine d'artisans interviendront, tels que des ébénistes spécialisés en marqueterie, des mosaïstes, des marbriers, des créateurs de tissus et de tapis. 

Dîner au champagne

Le luxe se trouve aussi parmi les services et les prestations proposées aux voyageurs. Ces derniers sont par exemple accueillis par un steward attitré portant des gants blancs et un uniforme bleu et or qui répondra à leurs demandes jour et nuit. Ils sont conduits dans leur suite, où ils pourront retrouver leurs bagages préalablement déposés.

Au dîner, champagne à volonté. Les repas pouvant être servis dans la suite, la voiture bar ou dans l'une des voitures restaurants chacune aux ambiances différentes.

Tenues chic et habillées obligatoires

Dernier détail, pour vivre pleinement ce voyage hors du temps, un dress code est demandé: les jeans, les baskets et les tee-shirts sont strictement interdits. Dans la journée, il faut prévoir une tenue décontractée chic, et en soirée, une tenue habillée.

Le prix est à la hauteur des prestations luxueuses: il faut débourser 6920 euros par personne pour le voyage d'une nuit entre Paris et Venise par exemple. Pour les moins fortunés, il est toujours possible de voyager en cabiner double. Dans ce cas, un Venise-Vienne ou Prague ou Budapest, est "accessible" à partir de 2450 euros par personne. Et mieux vaut s'y prendre tôt pour réserver, le train affiche complet plusieurs mois à l'avance.

Coralie Cathelinais