BFM Business

Uniqlo va-t-il réussir à conquérir le Canada?

Uniqlo a déjà 39 magasins aux Etats-Unis, 10 au Royaume-Uni, 8 en France, 1 en Allemagne et 5 en Russie.

Uniqlo a déjà 39 magasins aux Etats-Unis, 10 au Royaume-Uni, 8 en France, 1 en Allemagne et 5 en Russie. - Thomas Samson - AFP

Le groupe de vêtements japonais va ouvrir en 2016 deux magasins à Toronto. Un pari risqué alors que de nombreuses boutiques y font faillite.

Alors que de nombreuses marques se sont cassées les dents, Uniqlo va tenter une percée sur le marché canadien. La marque de vêtements japonaise Uniqlo (groupe Fast Retailing) a annoncé, ce mardi 27 janvier, son entrée sur le marché canadien à l'automne 2016 via l'ouverture de deux magasins à Toronto.

Pourtant le climat n'est pas propice. De nombreuses boutiques de vêtements ferment leurs portes actuellement. Mexx arrête une centaine de boutiques d'ici un mois, idem pour Smart Set. Jacob en ferme une quarantaine. De son coté, Target a décidé de stopper 133 magasins.

Mais Uniqlo veut continuer son expansion internationale. Le japonais, essentiellement présent en Asie, compte néanmoins 39 magasins aux Etats-Unis et plusieurs sur le Vieux continent (10 au Royaume-Uni, 8 en France, 1 en Allemagne, 5 en Russie). Le Canada représentera son 18e marché.

Ses navires amiraux seront "situés dans le Yorkdale Shopping Centre, un des plus importants centres commerciaux en Amérique du Nord, et dans le Toronto Eaton Centre, un haut-lieu historique et l'une des destinations commerçantes préférées des Canadiens", indique le groupe dans un communiqué.

Prochaine étape : Vancouver

D'une surface de 2.200 et 2.600 mètres carrés, les deux boutiques offriront "l'intégralité des gammes de produits homme, femme et enfant", dont les fameux vêtements et sous-vêtements en tissu technique (Heat-Tech qui retient la chaleur corporelle en hiver, ou à l'inverse AIRism, un concept antitranspiration pour l'été).

"Pénétrer le marché canadien est un jalon important pour Uniqlo et constitue une étape significative pour sa stratégie de croissance", a commenté Larry Meyer, président et chef de la direction d'Uniqlo USA et Canada. "Il s'agit d'une présence que nous souhaitons par la suite accroître en ciblant la jolie ville de Vancouver."

Très bien implantée au Japon avec 853 boutiques (à fin décembre) dont la première a ouvert ses portes en 1984, la griffe Uniqlo décrits ses vêtements comme "basiques et donc indémodables".

Le milliardaire Tadashi Yanai, PDG et fondateur de Fast Retailing, maison-mère d'Uniqlo, estime que les recettes de l'ensemble à l'étranger (toutes griffes confondues) dépasseront en 2015-2016 celles encaissées au Japon.

D. L. avec AFP