BFM Business

Un mastodonte du e-commerce va se lancer au Moyen-Orient

Mohamed Alabbar, dont la compagnie construit la tour Burj Khalifa, se lance dans le e-commerce.

Mohamed Alabbar, dont la compagnie construit la tour Burj Khalifa, se lance dans le e-commerce. - Karim Sahib - AFP

Le patron d'Emaar, le géant de l'immobilier de Dubaï, se lance dans le commerce en ligne. Noon.com distribuera en Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis.

Mohamed Alabbar, le patron d'Emaar, le géant de l'immobilier de Dubaï, a annoncé le lancement en janvier d'une plateforme régionale de e-commerce d'un coût total d'un milliard de dollars (921,2 millions d'euros). Le site de vente en ligne Noon.com sera financé à hauteur de 500 millions de dollars par le fonds souverain saoudien Public Investment Fund, le reste devant être assuré par une soixantaine d'investisseurs conduits par Mohamed Alabbar, selon le quotidien émirati The National.

Le site aura des centres de distribution à Ryad et à Jeddah en Arabie saoudite et un entrepôt gigantesque, de la taille de 60 stades de football, à Dubaï, selon Mohamed Alabbar. "Nous nous attendons à ce que la nouvelle société soit un acteur mondial mais nous nous concentrons d'abord sur l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis", a déclaré le président d'Emaar, dont la compagnie a construit Burj Khalifa, la plus haute tour du monde.

Souq.com a levé 252 millions d'euros

Il a ajouté que la plateforme Noon.com devrait être "lancée en janvier 2017 avec 20 millions de produits" proposés aux consommateurs, avec l'ambition d'étendre ses activités "en Égypte fin 2017 ou début 2018". Mohamed Alabbar a indiqué que la nouvelle société devrait être introduite en Bourse dans cinq à sept ans, selon l'agence Bloomberg.

En février, le site Souq.com, un des géants du commerce en ligne au Moyen-Orient, avait annoncé avoir levé quelque 252 millions d'euros auprès d'investisseurs internationaux pour financer son expansion dans une région où le commerce électronique est en forte croissance.

Le commerce en ligne au Moyen-Orient devrait peser 18,5 milliards d'euros à la fin de l'année 2016, avait alors indiqué Ronaldo Mouchawar, directeur exécutif et cofondateur de Souq.com, basé à Dubaï. Fondé en 2005 comme un site d'enchères, Souq.com est devenu un site de commerce en ligne généraliste parfois présenté comme "l'Amazon du Moyen-Orient".

D. L. avec AFP