BFM Business

Travail du dimanche: Castorama et Leroy Merlin peuvent rouvrir

Bricorama a perdu face à Castorama et Leroy Merlin qui ont obtenu en appel de pouvoir rouvrir certains magasins le dimanche.

Bricorama a perdu face à Castorama et Leroy Merlin qui ont obtenu en appel de pouvoir rouvrir certains magasins le dimanche. - -

La justice a débouté, mardi 29 octobre, Bricorama, qui avait porté plainte contre ses deux concurrents dont certains magasins restaient ouverts le dimanche quand lui devait fermer les siens.

Nouvelle manche dans la bataille du travail du dimanche. La Cour d'appel de Paris a débouté, mardi 29 octobre, Bricorama. Ses concurrents, Castorama et Leroy Merlin, peuvent donc rouvrir la quinzaine de magasins dont Bricorama contestait l'autorisation d'ouvrir le septième jour de la semaine. Temporairement seulement: l'affaire sera examinée sur le fond le 22 novembre au tribunal de commerce de Bobigny.

Selon des salariés de Leroy Merlin à Livry-Gargan, "en aucun cas la Cour d'appel n'a dit ouvertement que les magasins pourront réouvrir". Pour le moment, ils peuvent simplement officier le dimanche sans risquer de payer des astreintes, jusqu'à la nouvelle audience.

Un sursis en attendant le rapport Bailly

En somme, Castorama et Leroy Merlin n'obtiennent qu'un répit, en attendant la remise du rapport Bailly, commandé par le gouvernement sur le sujet, justement prévue pour fin-novembre.

En première instance, Bricorama avait obtenu de la justice qu'elle oblige ses concurrents à une fermeture dominicale de certains de leurs magasins, sous peine d'astreinte de 120.000 euros par site et par dimanche ouvert.

Bricorama avait entamé cette procédure après s'être lui-même vu interdire l'ouverture d'une trentaine de magasins en région parisienne au début de l'année. Le groupe dénonçait depuis une distorsion de la concurrence avec les autres marques de bricolage, qui elles, conservaient le droit d'ouvrir.

Nina Godart