BFM Business

Tous les salariés de Carrefour qui travaillent pendant le confinement toucheront la prime de 1000 euros 

Alexandre Bompard

Alexandre Bompard - BERTRAND GUAY / AFP

Le PDG du groupe Carrefour a indiqué ce mercredi sur BFMTV et BFM BUSINESS que 1000 euros seraient versés à tous les salariés français présents pendant le confinement, sans tenir compte du temps travaillé.

Les salariés de Carrefour, dès lors qu’ils sont venus travailler durant le confinement percevront bien une prime de 1000 euros, sans autre condition, a fait savoir Alexandre Bompard, le PDG du groupe de distribution, ce mercredi sur BFMTV et BFM BUSINESS.

Chez Carrefour, la prime sera de “1000 euros net, non-conditionnelle, et non-proratisée au temps de travail, pour tous les collaborateurs présents pendant la période”, a détaillé Alexandre Bompard. 

Le PDG de Carrefour répond ainsi aux critiques des syndicats de la grande distribution qui déploraient lundi que dans la plupart des cas, le montant des primes versées par les enseignes de grande distribution devait être modulé en fonction du temps de travail effectif pendant le confinement. Une méthode de calcul qui contredit les promesses initiales, pointaient les syndicats du secteur.

Parmi les groupes qui comptaient ainsi conditionner les primes, les syndicats citaient Auchan, qui avait pourtant promis fin mars une prime de 1000 euros à ses 65.000 salariés, Lidl, qui avait lui aussi communiqué sur une prime à 1000 euros pour tous, et enfin Casino, la maison-mère de Monoprix et Franprix, qui de son côté n'avait rien promis à ses salariés. 

Nina Godart