BFM Business

Services à domicile: pourquoi Oui Care se lance à l'international

Avec sa première opération de croissance externe à l’international, le groupe Oui Care compte désormais 5 marques, 17 500 collaborateurs et près de 400 agences réparties dans 5 pays.

Avec sa première opération de croissance externe à l’international, le groupe Oui Care compte désormais 5 marques, 17 500 collaborateurs et près de 400 agences réparties dans 5 pays. - Mychele Daniau

La maison-mère d'O2 acquiert Interdomicilio, acteur espagnol des services à domicile. Cette première incursion à l'étranger nourrit l'appétit d'expansion de cette ETI soutenue par Bpifrance, qui gère déjà 5 marques.

Oui Care s'exporte pour la première fois en acquérant un acteur espagnol sur son créneau: les services à domicile. "Nous avions échoué à exporter la marque O2 en 2011 en Belgique. On a préféré accompagner la croissance d'une entreprise locale que nous avons rachetée" explique Guillaume Richard, président du groupe de services à domicile, invité de BFM Business.

"C'est ce que nous faisons avec Interdomicilio qui a un vrai potentiel de croissance. Elle est présente en Espagne, au Portugal, au Mexique et en Colombie. Notre ambition est d'en faire un leader hispanique du secteur" ajoute le fondateur de Oui Care. Créée en 2010, cette enseigne de services à domicile, dont le siège est établi à Saragosse (Espagne), regroupe 450 collaborateurs, 4500 clients et 35 agences réparties dans ces 4 pays.

Le groupe Oui Care emploie plus de 17.000 salariés

La société française (ex-O2), rebaptisée Oui Care en 2016, fédère plusieurs marques dont certaines acquises par croissance externe, au nombre de 5 en comptant son acquisition hispanique: O2, La Conciergerie, France Présence, Apef Services et Interdomicilio. "Chaque marque conserve son ADN et son autonomie au sein du groupe Oui Care" argumente Guillaume Richard.

Devenu le premier groupe français de services à la personne, cette acquisition devrait lui permettre d'atteindre 270 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017 (contre 152 millions en 2015) avec plus de 17.000 salariés qui réalisent les tâches domestiques chez les particuliers.

Dans son domaine, le numéro 1 est américain

Dans son domaine, le premier groupe mondial est encore loin devant. "ServiceMaster est une société américaine qui réalise 3,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires annuel" explique le patron de Oui Care.

En France, il estime le marché des services à la personne à 40 milliards d'euros dont seulement 20 milliards sont déclarés, l'autre moitié étant formée par le travail au noir. "Les entreprises sont toutes petites et représentent seulement 8 à 10% du marché. L'acteur numéro un est de loin l'emploi direct, lorsque les particuliers sont employeurs. L'acteur numéro deux est représenté par les associations, présentes de manière historique sur ce marché" affirme Guillaume Richard.

Dans les 10 prochaines années, le groupe ambitionne de multiplier par 10 son volume d’affaires, pour atteindre les 2 milliards d’euros en 2026. L’entreprise, en raison de son potentiel, fait partie des 23 ETI (entreprises de taille intermédiaire) sélectionnées par Bpifrance en 2016 dans son premier programme d’accompagnement et de soutien, dédié à ce profil de sociétés.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco