BFM Business

Sephora fermera à 21 heures ce mercredi

Le magasin Sephora des Champs-Elysées n'est toujours pas fixé sur un éventuel sursis judiciaire, qui lui permettrait d'ouvrir jusqu'à minuit.

Le magasin Sephora des Champs-Elysées n'est toujours pas fixé sur un éventuel sursis judiciaire, qui lui permettrait d'ouvrir jusqu'à minuit. - -

La justice ne se prononcera que jeudi 10 octobre sur l'appel des salariés du parfumeur. Ces derniers demandent un sursis à l'interdiction d'ouvrir jusqu'à minuit. Conséquence: l'enseigne fermera bien ses portes à 21 heures dès ce mercredi 9 octobre.

Sephora va devoir fermer son magasin des Champs-Elysées avant 21 heures, dès ce mercredi 9 octobre. La cour d'appel de Paris, saisie par 101 salariés, n'a, en effet, pas rendu sa décision sur un éventuel sursis accordé au parfumeur, qui lui permettrait d'ouvrir jusqu'à minuit. Elle le fera finalement jeudi 10 octobre.

"Nous fermerons à 20h15 pour les clients parce qu'il faut qu'à 21 heures, il n'y ait plus d'employés au travail", a indiqué l'enseigne à l'AFP, notant aussitôt que le magasin "peut très bien fermer un soir et avoir un sursis par la suite".

Une "guérilla judiciaire"

Sephora avait été condamné le 23 septembre par la cour d'appel à ne plus faire travailler ses salariés au delà de 21 heures, suite à une action des syndicats du Clic-P, qui réunit la CGT, la CFDT, le Seci-Unsa, SUD, la CGC et, à ce moment-là, FO.

Evoquant "une guérilla judiciaire", les syndicats ont souligné dans un communiqué que les salariés cherchant à obtenir un sursis étaient "gagnants sur toute la ligne", indiquant que suite à l'action du Clic-P, ces salariés ne seront plus contraints de travailler de nuit, tout en gardant leur rémunération, assortie d'une "prime de 10.000 euros".

Le parfumeur a décidé de se pourvoir en cassation, mais le pourvoi n'est pas suspensif. L'enseigne qui fait partie du groupe LVMH, affirme réaliser 20% du chiffre d'affaires de son magasin des Champs-Elysées après 21 heures.

Y. D.