BFM Business

Quels remèdes contre les déserts médicaux ?

Le vrai problème des médecins en zone rurale est le temps de travail

Le vrai problème des médecins en zone rurale est le temps de travail - -

Marisol Touraine, ministre de la santé, va présenter ce jeudi 13 décembre son plan pour lutter contre les déserts médicaux. Mais des voix s’élèvent déjà contre son programme.

Lutter contre les déserts médicaux. Marisol Touraine, la ministre de la santé dévoile son plan aujourd'hui, jeudi 13 décembre. Des mesures incitatives pour faciliter l'installation des jeunes médecins dans les zones rurales.

4600 euros par mois garantis pendant deux ans, c'est la mesure phare de ce plan. L'Etat s'engage à compléter la différence si le jeune médecin ne gagne pas au moins 55 000 euros par an. Les intéressés se disent partagés sur ce salaire minimum.

"55 000 euros, un chiffre atteignable partout en 6 mois". Pour le président du Syndicat national des jeunes médecins généralistes, la mesure n'est qu'un effet d'annonce. Si certains professionnels de santé y voient un parachute qui permettra de casser l'appréhension de l'installation en zone rurale, pour beaucoup, dont la fédération des médecins de France, la mesure est inefficace.

Mutualisation des forces

La vraie barrière n'est pas la rémunération mais le temps de travail. C'est lui qui rebute le plus les jeunes. On a tous en tête l'image du médecin dans sa voiture la nuit sur les routes de campagne.

Conséquence : ils sont de moins en moins nombreux à s'installer en libéral. Ils ne veulent plus être de corvéable 24h sur 24. La vraie solution, selon la fédération, passe par une mutualisation des forces.

L'idée est de s'organiser avec les hôpitaux par exemple pour une meilleure répartition des soins, ou bien de créer des maisons de santé avec plusieurs professionnels, d'améliorer en fait le maillage du territoire.

Hélène Cornet