BFM Business

Quel est le prix moyen d'un fonds de commerce en France?

La restauration reste l'activité la plus plébiscitée avec plus de 3 600 rachats au 1er semestre 2015.

La restauration reste l'activité la plus plébiscitée avec plus de 3 600 rachats au 1er semestre 2015. - Miguel Medina-AFP

En Ile-de-France, les fonds de commerce sont les plus chers, deux fois plus que dans le Limousin. Le prix moyen en France était de 184.600 euros (-3%). La restauration se porte bien avec 3.600 rachats au premier semestre 2015.

Quels sont les fonds de commerce qui changent le plus de mains et à quels prix ? Les statistiques de direction de l'information légale et administrative, (éditrice du Boddac, le bulletin officiel des annonces civiles et commerciales) sur le premier semestre 2015, placent l'Ile-de-France en tête des régions françaises pour les transactions en volume et en valeur.

La région francilienne concentre à elle seule 20% des transactions mais elle tombe sous le seuil des 4.000 transmissions pour la première fois depuis 2010.

Le prix moyen des fonds de commerce s'y est élevé à 242.000 euros, suivi de la région Picardie avec 230.000 euros et du Nord-Pas-de-Calais avec 219.000 euros.

A l'autre extrémité de l'échelle des prix, le Limousin ferme la marche avec 116.000 euros juste derrière l'Auvergne, avec 121.000 euros.

Plus généralement, les ventes se font plus chères en valeur au Nord qu'au Sud alors quelles sont plus nombreuses au Sud.

Ces statistiques confirment aussi la morosité persistante de ce marché en France. Depuis cinq ans, chaque premier semestre comptabilise en moyenne plus de 22.000 transactions. Or, les six premiers mois de 2015 accusent un retard sensible à mi- année, avec moins de 20.000 reprises (19.947) soit un recul de 12 % par rapport à la même période 2014.

Le prix moyen des fonds de commerce a baissé de 3 % à 184 600 euros, au premier semestre 2015.
Le prix moyen des fonds de commerce a baissé de 3 % à 184 600 euros, au premier semestre 2015. © Boddac

En ce début 2015, "l’incertitude conjoncturelle a de nouveau refroidi l’enthousiasme des repreneurs, d’autant que les petites entreprises, les plus nombreuses à souhaiter céder leur activité, ont été à la peine toute l’année 2014. Des fonds de commerce sont sans doute moins attractifs et donc potentiellement plus difficiles à vendre" explique le baromètre du Boddac. 

Ce recul des transactions sur le semestre s'accompagne d'un prix moyen des fonds de commerce en baisse de 3%, à 184.600 €. Les acheteurs auront ainsi dépensé en moyenne 6.400 € de moins que début 2014 pour reprendre une activité. Au global, quelque 4,5 milliards d'euros auront changé de main sur les six premiers mois de l'année.

La restauration reste l'activité la plus plébiscitée avec plus de 3.600 rachats mais ce nombre s'effrite chaque année depuis 2012 où 5.500 restaurants étaient alors cédés. Les restaurants traditionnels se sont vendus en moyenne à 161.000 € contre 76.000 € pour la restauration rapide.

Après trois années de baisse, les débits de boisson font partie des rares activités bien orientées en ce début d'année (+37%) avec 1.300 transmissions, après avoir atteint un point bas à 950 cessions un plus tôt. Les métiers de la boulangerie-pâtisserie, détail alimentaire et bâtiment comptent chacun plus de 800 transactions sur les six premiers mois 2015.

Frédéric Bergé