BFM Business

Produits alimentaires, jouets... le PDG de Système U prévoit des "problèmes de disponibilité"

La pénurie de matière de premières et l'allongement des délais de livraison pourraient provoquer des pénuries sur certains produits "dans les mois qui viennent", estime le dirigeant.

L'équation est désormais connue. La pénurie sur certains composants et sur les matières premières combinée aux allongements des délais de livraison dus à la flambée de la demande, aux blocages de certains ports chinois et au manque de chauffeurs routiers, ont des conséquences sur la disponibilité de certains produits en magasins et sur leurs prix.

Ces difficultés deviennent de plus en plus palpables: dans les concessions automobiles, les magasins d'ameublement et bientôt dans la grande distribution en termes de produits alimentaires.

C'est en tout cas l'avis de Dominique Schelcher, PDG de Système U, qui observe "une très forte tension sur certains produits comme les produits à base de blé, comme les pâtes ou le café".

Des hausses de prix à prévoir

A Europe 1 ce mardi, il explique: "ce qui me préoccupe c’est la disponibilité de certains produits dans les mois qui viennent ".

Même chose pour les jouets qui constituent "un point de préoccupation​. Ça va concerner particulièrement les jouets qui viennent d’Asie. […] On manque aujourd’hui de pièces électroniques pour fabriquer des jouets mais on manque aussi de transports". Et de se tourner vers la production française pour compenser ces difficultés.

Dans le même temps, il faudra bien accepter des augmentations de prix (réclamées à cor et à cri par les industriels qui font face à une flambée de leurs coûts) même si Dominique Schelcher assure que Système U continuera à faire office "d'amortisseur".

"Il pourrait y avoir une éventuelle hausse que l'on va essayer de maîtriser", mais selon lui, "il y a des solutions à trouver", estimait le dirigeant en août dernier.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business