BFM Business

Pourquoi Danone cartonne avec son lait infantile en Chine

Le groupe français a revendiqué ce mardi des ventes en hausse de près de 11% sur le 1er trimestre 2018, tirée notamment par l'augmentation spectaculaire de la demande pour ses laits infantiles en Chine.

Danone cartonne! Au premier trimestre 2018, les ventes du géant de l'agroalimentaire ont augmenté de 10,8%. Son chiffre d'affaires atteint ainsi 6 milliards d'euros, dopés à la fois par la performance de la division eaux (+4,2%) et de celle de la nutrition spécialisée (+15,5%). Sur cette deuxième division, Danone a notamment bénéficié d'un bond spectaculaire de la demande de lait pour bébé en Chine.

Il y a sans doute un petit effet baby-boom en Chine. Le pays a abandonné sa politique de l'enfant unique en 2016, et sa natalité a cru les quelques mois qui ont suivi, même si cette hausse s'est très vite stabilisée selon le bureau national des statistiques.

Une marque étrangère qui rassure les Chinois

Cette hausse fulgurante des ventes de lait infantile - de plus de 50% sur les trois premiers mois de l'année - doit sans doute davantage à l'image de Danone. Celle d'une marque étrangère qui rassure des consommateurs chinois encore échaudés par le scandale sanitaire du lait frelaté des compagnies nationales en 2008.

Danone joue à fond cette carte. Après la fausse alerte au botulisme en 2013 qui a terni durablement la réputation de sa marque locale Dumex, le Français l'a revendue, et tente depuis de se passer au maximum d'intermédiaires locaux.

La multinationale a ainsi ouvert ses propres magasins dans le pays. Il vend ses boîtes de lait directement sur la plateforme d'Alibaba dédiée aux produits internationaux. Il a en outre lancé avec succès au niveau national une nouvelle gamme de lait plus premium.

Désormais, Danone compte gagner davantage de parts de marché dans le pays, et pourquoi pas rattraper Nestlé, aujourd'hui leader sur le marché chinois. Après la publication de ces résultats ce mercredi, le titre Danone gagnait 3% dans la matinée.

Hélène Cornet, Nina Godart