BFM Business

Plus d'un hypermarché Carrefour sur deux en France serait déficitaire

-

- - AFP

La situation est alarmante et s'aggrave selon un compte-rendu du Comité social et économique central de la société, daté du 23 juin.

Les syndicats tirent le signal d'alarme sur la situation financière des magasins de très grande surface de Carrefour en France. Selon un compte-rendu remis lors d'un récent Comité social et économique central et dont le magazine spécialisé Linéaires a eu copie, 56% des hypermarchés de l'enseigne en France, soit 104 sur 185, sont dans le rouge en 2019. Pire, la situation se serait aggravée puisqu'en 2018, 46,5% des hypermarchés étaient en déficit.

Les efforts pour réaliser des baisses de prix et les promotions qui pèsent sur la marge commerciale expliqueraient en partie cette perte de rentabilité. "Le résultat des magasins permet de couvrir les frais de personnel et les frais généraux mais pas au-delà: le résultat ne paie pas le loyer ni les amortissements" peut-on lire dans le document.

Mauvaise passe pendant le confinement

"Le positionnement prix pose question, il est difficile de rivaliser avec les enseignes plus performantes mais il est possible, vu la conjoncture, que l’enseigne investisse davantage dans l’image prix", avancent les syndicats. "La stratégie marketing consistera donc à trouver un équilibre entre les investissements dans l’image prix et les investissements promotionnels."

En 2020, la situation de ces hypermarchés déficitaires ne devrait pas s'arranger, crise du coronavirus oblige. Pendant le confinement, le chiffre d’affaires de Carrefour en France aurait baissé de 15 à 20% sur ce segment, tandis que sur le premier semestre les prix des produits vendus en grande distribution ont baissé de 0,9% selon une étude de Nielsen. 

Olivier Chicheportiche