BFM Business

Optique, dentaire : les remboursements dans le viseur du gouvernement

Les prochains chantiers du gouvernement sont l'optique et les soins dentaires

Les prochains chantiers du gouvernement sont l'optique et les soins dentaires - -

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé la création d'un service public d'information sur la santé et la régulation de soins "mal remboursés".

Prochains chantiers du gouvernement : l’optique et les soins dentaires. Après la négociation sur les dépassements abusifs, bouclée dans la douleur, Marisol Touraine, ministre de la Santé, s’attaque à ce qu'elle appelle les "soins mal remboursés".

La ministre a annoncé au Journal du dimanche ses priorités. Elle souhaite notamment "réguler le prix des lunettes et des prothèses dentaires". Par ailleurs, elle veut une "meilleure information des patients", et "la réduction des délais d'attente très élevés pour les consultations d'ophtalmologie".

Pour que les patients puissent obtenir des rendez-vous plus rapidement, elle propose que "certains examens très précis" puissent être réalisés par les orthoptistes (rééducation de la vue) ou les opticiens. Une idée qui reste une simple proposition puisque la ministre a indiqué sa volonté d'en discuter avec les professionnels.

Un tiers de dépenses dentaires pris en charge par la Sécurité sociale

Une réforme en profondeur est donc sur les rails, une réforme urgente. D’après un rapport de la Cour des comptes de 2010, "la sécurité sociale ne prend plus à sa charge que le tiers (34 %) des plus de 9 milliards d’euros de dépenses de soins dentaires (contre plus de la moitié en 1980) et, en particulier, seulement 18 % des soins prothétiques, qui sont les plus coûteux". D’après la ministre, "pour une couronne métallique, on doit payer au moins 170 euros de sa poche. Pour elle, "c’est trop".

BFMbusiness.com